4/30 A Montélimar, les CDI ne restent pas plus de deux ans et demi en moyenne

lundi 30 novembre 2020, par Attac France

Raison 4/30 : A Montélimar, les CDI ne restent pas plus de deux ans et demi en moyenne.

Découvrez l’intégralité des « 30 bonnes raisons de stopper Amazon ». Vous voulez participer à la mobilisation ? Téléchargez les visuels #StopAmazon ou faites un don pour soutenir la campagne.

A Montélimar (Drôme), Amazon n’arrive plus à recruter localement, les CDI restant en moyenne 2 ans et demi. Du coup, les salariés touchent une prime de 150 euros s’ils parviennent à trouver un candidat parmi leurs proches. Amazon a organisé un système de navettes pour agrandir sa zone de recrutement. Des cars arrivent d’Aubenas, à 50 minutes de Montélimar, de Bagnols-sur-Cèze, à 45 minutes ou encore d’Orange, également à 50 minutes de route.

Les conditions de travail sont pénibles avec des salaires bas. Le turn-over est très important. À Montélimar, Amazon a clairement asséché le bassin d’emploi.

Source :

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org