La justice confirme l’insuffisance des mesures de sécurité dans les entrepôts Amazon

mardi 14 avril 2020, par Attac France

Suite à une plainte déposée par le syndicat Sud commerce soutenu par les Amis de la Terre, le tribunal de Nanterre a ordonné ce mardi 14 avril à Amazon de « restreindre l’activité de ses entrepôts aux seules activités de réception des marchandises, de préparation et d’expédition des commandes de produits alimentaires, de produits d’hygiène et de produits médicaux, sous astreinte, d’un million d’euros par jour de retard et par infraction constatée » dans les 24 heures. Le tribunal considère que la société a « de façon évidente méconnu son obligation de sécurité et de prévention de la santé des salariés .

La décision s’applique dans l’attente de procéder, avec les représentants·e·s du personnel, à l’évaluation des risques professionnels inhérents à l’épidémie de covid-19 sur l’ensemble de ses entrepôts ainsi qu’à la mise en œuvre des mesures prévues à l’article L 4121-1 du code du travail en découlant et qui concernent la prévention des risques et pendant « une durée maximum d’un mois » qui pourra, si besoin, être allongée par un nouveau jugement.

Le tribunal a répondu à la requête en référé du syndicat Sud Solidaires qui réclamait à titre principal la fermeture des six entrepôts français d’ Amazon. Le juge a retenu la deuxième option portée par Solidaires. Cette décision est positive en ce qu’elle confirme qu’Amazon ne respecte pas les mesures de sécurité dans ses sites malgré ses discours. Nous avions cependant largement soutenu la demande principale du syndicat Solidaires de fermer tous les sites pendant la période de confinement, par des campagnes répétitives auprès de Muriel Pénicaud, ministre du Travail, la mise en œuvre et le respect dans la durée des mesures de prévention nous semblant difficiles.

Le monde d’après devra se fonder sur une consommation plus sobre, avec des circuits courts, dans le respect de la terre et de paysan·ne·s correctement rétribué·e·s, de commerces de proximité, de librairies indépendantes employant des personnes dignement traitées et rémunérées. Pour trouver la voie d’une autre consommation, nous continuerons à nous opposer par tous les moyens disponibles à tous les projets de nouveaux sites Amazon sur notre territoire.

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org