Frite par frite, nugget par nugget nous reprendrons l’argent détourné par McDonald’s

lundi 10 avril 2017, par Collectif McDo passe à la caisse

« Frite par frite, nugget par nugget nous reprendrons le fric de McDonald’s » voici le slogan scandé hier soir devant le McDonalds de Porte Maillot à Paris. Plus de 60 militant.e.s du collectif « McDo passe à la caisse » (composé de la CGT McDonalds IDF, d’Attac, du MNCP, du React, de Sud Commerce et de l’UNEF) ont occupé ce restaurant à partir de 18h pour réaffirmer leurs revendications : « McDo paye tes impôts », « McDo relocalise tes profits », « 13e de l’heure et 13e mois pour tous les salariés ».

Les salarié-e-s en grève et les militants du collectif McDo passe à la caisse ! ont occupé pendant 4 heures le McDonald’s de Porte Maillot à Paris. Revendiquant la relocalisation des profits de la multinationale, ils demandaient aussi un 13e mois, et 13 euros de l’heure pour les salarié-e-s de la multinationale. Les grévistes s’adressaient également à Michel Parmentier, directeur franchisé d’une vingtaine de McDo dans la capitale, dont ce restaurant de 500 m2, et lui demandaient que les salarié-e-s bénéficient de meilleures conditions de travail, de cadences moins élevées, et une revalorisation des salaires pour le travail de nuit et le week-end.

Ces dernières années, la multinationale a mis en place un mécanisme d’évasion fiscale lui permettant de ne payer quasiment aucun impôt en France. Un récent rapport « Comment McDonald’s ampute les revenus des salarié·e·s et les recettes du trésor public », signé par le ReAct, Attac France, et la CGT McDo Paris Île-de-France, fait aussi état d’un contournement du droit du travail permettant à la multinationale de ne pas verser de prime de participation aux salariés. Le rapport révèle que le montant non versé équivaut à 969 euros par salarié-e-s et par an. McDonald’s ne propose que des emplois précaires à ses salarié-e-s et touche énormément d’aides publiques (50 millions de CICE en 2015).

Le 5 avril, des actions menées par les membres du collectif McDo passe à la caisse ! ont eu lieux partout en France : Avignon, Blagnac, Bordeaux, Caen, Guéret, Grenoble, Lille, Lyon, Marseille, Nice, Paris, Reims, Strasbourg, Rennes, Saint-Malo, Toulouse...

Pour aller plus loin

Signez l’appel : « M.Macron, pas de fausses promesses pour la taxe sur les transactions financières ! »

10574 personnes se sont engagées !

Prochain objectif : 25000 signataires.

42.3%

Lire le texte complet de la lettre ouverte.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulgées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.