Partout en France : les actions collectives des Comités locaux d’Attac pour le 1er mai

vendredi 1er mai 2020, par Attac France

Retrouvez dans cet article un tour d’horizon des mobilisations collectives réalisées par les Comités locaux d’Attac pour ce 1er mai !

Pays d’Aix (13)

Attac pays d’Aix fait entendre sa voix par un clip : “Premiers de cordée” dit par 14 voix confinées.
Texte de Quelou, Attac pays d’Aix, dit par l’auteure et des militants d’Attac pays d’Aix, Marseille, La Ciotat et des proches.
Réalisation Justin Carette.
Comment les derniers de cordée deviennent les premiers par temps de Covid 19. Merci à eux !

Béziers (34)

Les Rosies biterroises : confinées mais certainement pas baillonnées
CGT - FSU - Solidaires - Attac

Montpellier (34)

Occitanie : pour le 1er mai, syndicats et associations confinés mais mobilisés
Lire l’article de France 3 Région Occitanie

Lille, Villeneuve d’Ascq, Roubaix, Tourcoing (59)

Voici le texte que les adhérent-es font parvenir ce jour à titre individuel à Marc Ferracci chef de cabinet de la ministre du travail, au nom des comités locaux Attac Lille, Villeneuve d’Ascq, Roubaix-Tourcoing :

"Attac Villeneuve d’Ascq s’associe aux syndicats CGT, SUD, FSU et CNT de l’Inspection du travail afin de dénoncer les entraves à leur mission de la part du ministère du Travail, qui culminent, selon eux, avec la mise à pied mercredi 15 avril 2020 d’un inspecteur de la Marne.
Dans le Nord, une inspectrice du travail a été dissuadée d’exercer un référé à l’encontre d’une association d’aide à domicile pour défaut de protection de ses salariés (port du masque, etc.). Le tribunal lui a donné raison la semaine dernière, « contre l’avis de sa hiérarchie » qui est allée jusqu’à intervenir directement auprès du tribunal, relèvent les syndicats.
Alors que les conditions sanitaires imposent que toutes les mesures de protection et de distanciation soient mises en oeuvre dans les entreprises afin de protéger la santé des salariés et de tout ceux avec qui ils peuvent être en interaction, ces entraves aux missions des inspecteurs de travail sont inacceptables.
Avec ces organisations, je vous demande de mettre fin à ces pratiques et de veiller à ce que chaque entreprise respecte ses obligations en matière de santé et sécurité des salariés."

Puy de Dôme (63)

Pour faire entendre nos voix malgré le confinement, les Grandes Gagnantes 63, aussi appelées « Les Rosies » du Puy-de-Dôme, ainsi que des militant·e·s d’horizons divers et d’autres régions ont collaboré pour concevoir un clip collaboratif sur l’hymne « On est là ».
Pour le 1er mai, Journée Internationale des travailleur·se·s, nous souhaitons montrer que nos revendications sont toujours d’actualité malgré le confinement. Pour faire entendre nos voix, nous avons réalisé un clip participatif qui réunit une grande diversité de militant·e·s dans une volonté de convergence des luttes : citoyen-ne.s, syndicalistes, Les Grandes Gagnantes, Les Gilets Jaunes, militant·e·s pour l’environnement et la justice sociale, féministes... Tou·te·s se sont filmé·e·s depuis chez elles·eux.

Le clip est désormais disponible !

Une auto-organisation basée sur l’intelligence collective, la confiance et le respect s’est mise en place et a réuni plus de soixante personnes, principalement basées en Auvergne et aussi dans le Limousin, L’Occitanie et le Poitou-Charentes. Les militant·e·s interprètent ensemble la chanson "Les déterminé·e·s" sur l’air connu de l’hymne "On est là", dont les paroles ont été adaptées pour traiter de la crise actuelle. Nous avons voulu que ce clip soit beau et fort : chacun·e se succède en image pour communiquer sa révolte, ses luttes et ses aspirations.

Savoie (73)

Pour le 1er mai, 25 organisations - dont Greenpeace, Attac, Les Amis de la Terre , Alternatiba, CGT, FSU et Solidaires - appellent à se mobiliser sur les réseaux sociaux et aux fenêtres et balcons pour défendre ensemble
un futur écologique, social, féministe et démocratique !
Pour cette journée internationale de lutte des travailleuses-eurs, le mouvement climat, les associations pour la justice sociale et les syndicats s’unissent pour affronter ensemble les urgences écologiques, sociales et démocratiques. Le 1er mai, partout en Savoie, nous appelons à une mobilisation massive aux fenêtres, aux balcons et à être présent-e-s sur les réseaux sociaux pour diffuser massivement la pétition « Plus jamais ça ».
Le 1er mai 2020, nous serons confiné-e-s… mais mobilisé-e-s pour une société solidaire et un Jour d’Après écologique, social et inclusif !

Paris 12e (75012)

Nord-Essonne (91)

Plus que jamais le 1er mai
Cette journée du 1er mai, journée internationale de luttes des travailleuses et travailleurs, se situe cette année dans un contexte très particulier, celui du confinement. Nous souhaitons nous inscrire pleinement dans l’esprit de l’appel syndical unitaire qui affirme :
« Le 1er mai doit permettre à chacun et chacune de s’emparer de ces revendications, et par tous les moyens de les rendre visibles. Même confiné.es, manifestons toutes et tous le 1er mai, avec des pancartes, banderoles ou en envahissant les réseaux sociaux(...) et donnons à cette journée une véritable force collective ! Le 1er mai, soyons visibles, solidaires, déterminé.es. Nous ne paierons pas la crise générée par des choix politiques d’un système capitaliste mortifere. Transformons le monde de demain en un monde vivable, de justice sociale, écologiste et féministe ! »
En effet, nous sommes nombreuses et nombreux à avoir envie d’être visibles, solidaires et déterminé.es et de montrer « qu’on est là » : pour la défense des services publics, pour l’émancipation des travailleurs, la solidarité et la justice sociale, pour une vraie transition écologique !
... bref pour un autre « monde d’après » que celui que nous prépare déjà activement ce gouvernement, comme tous ont pu le constater.
C’est pourquoi nous vous proposons d’organiser dans le Nord-Essonne un « déplacement du 1er mai » de 11h à 12h permettant d’être visibles en toute légalité, avec l’ensemble des organisations syndicales, politiques, associatives et de tou.tes les citoyen.nes.
L’idée est de suivre symboliquement un « parcours » que chacun rejoindra entre 11h et 12h depuis son lieu de confinement, dans la limite des 1 km de distance règlementaire* muni de son attestation dérogatoire dûment renseignée de la mention « activité physique » et d’une pièce d’identité, sans banderole ni drapeau mais porteur du signe distinctif de son choix.

Retrouve ici les photos de cette « promenade coordonnée du 1er mai »

Autres mobilisations

Une petite sélection des meilleures vidéos reçues :

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org