Covid-19 : Plus de 150 organisations appellent l’OMC à stopper les négociations en cours

jeudi 2 avril 2020, par Collectif

En pleine pandémie de COVID-19, l’Organisation mondiale du commerce (OMC) continue de négocier sur la pêche sans que les pays pauvres n’aient les moyens de suivre et peser sur des négociations qui concernent la subsistance de millions de personnes. Ce 1er avril 2020, plus de 150 organisations du monde entier, dont Attac France, publient une lettre conjointe qui appelle l’OMC et son directeur général Roberto Azevedo à faire cesser immédiatement ces négociations. L’OMC devrait plutôt assouplir ses règles (ADPIC) pour faciliter l’accès aux traitements pour les patients touchés par le COVID-19.

Si les négociations en face à face au siège de l’OMC à Genève sont suspendues, l’OMC parait pressée de finaliser les négociations portant sur la pêche, quitte à manquer de transparence et au prix d’immenses difficultés pour les pays pauvres : des textes de négociation sont rédigés sans les consultations adéquates, notamment des pays du Sud, conduisent à des propositions trop désavantageuses pour les populations de pêcheurs des pays du Sud. Comme si l’OMC voulait à tout prix conclure ces négociations d’ici à juin ou juillet alors que la majorité des États de la planète doivent consacrer leur énergie à faire face à la pandémie de COVID-19.

Les 150 organisations signataires dénoncent « un processus biaisé et antidémocratique mené avec une hâte injustifiée par courrier électronique » et demandent à l’OMC « d’arrêter immédiatement les négociations sur la pêche et aux États membres de cesser de participer à ce processus jusqu’à ce qu’il puisse être poursuivi de manière transparente, inclusive et rationnelle, ce qui n’est pas possible si la normalité n’est pas rétablie dans le monde entier ».

Par ailleurs, la lettre indique que l’OMC devrait plutôt se concentrer à satisfaire « les besoins nationaux et mondiaux dans la lutte contre le COVID19 », par exemple « en assouplissant les règles de propriété intellectuelle imposées de l’OMC (ADPIC) et en facilitant l’accès au traitement pour les patients touchés par le COVID19 ».

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org