350.org et Attac écrivent aux banques au sujet du LDDS

mercredi 28 novembre 2018, par 350.org, Attac France

Ci-dessous, la copie du courrier adressé par voie postale aux banques françaises qui collectent et gèrent une partie de l’argent du LDDS

Monsieur,

Le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) est formel : pour maintenir le réchauffement planétaire en dessous de 1,5 ° C, nous devons renoncer à extraire davantage de charbon, de pétrole et de gaz. Avec l’accélération des dérèglements climatiques, nous n’avons plus la possibilité d’attendre, il est urgent d’arrêter de financer les industries fossiles pour que le carbone reste où il doit être : dans le sol.

En tant que banque collectrice du Livret de développement durable et solidaire (LDDS), vous avez la possibilité de conserver jusqu’à 40% de l’argent que vous collectez. 80% de cet argent est fléché vers le financement des PME, qu’elles aient des activités soutenables ou pas, 10% vers les travaux d’économies d’énergie dans les bâtiments anciens et 10% dont nous ne connaissons pas l’utilisation. En réalité, rien ne garantit à vos épargnant·e·s que leur argent finance des projets contribuant effectivement à la transition énergétique ou à la réduction de l’empreinte climatique. Cela entre en totale contradiction non seulement avec l’impératif climatique, mais aussi avec le label « développement durable et solidaire » vendu à vos client·e·s et cela pourrait constituer une forme de publicité mensongère.

C’est la raison pour laquelle nous souhaitons savoir si vous pouvez garantir à vos client·e·s :

  • qu’aucun euro du LDDS ne finance l’aggravation de la crise climatique. Si oui, comment ?
  • que l’argent de leur LDDS finance des projets contribuant effectivement à la transition énergétique ou à la réduction de l’empreinte climatique. Si oui, comment ?

Nous attendons des réponses précises et des engagements concrets que nous souhaitons communiquer publiquement.

Dans l’attente de vos réponses, nous poursuivrons notre travail de sensibilisation en menant de nouvelles actions citoyennes partout en France, notamment pendant la COP 24, du 2 au 14 décembre prochain.

Nous vous prions d’agréer nos sincères salutations,

350.org et Attac France

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulgées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org