Mobilisation contre les TAFTA-CETA en FRANCE le 15 octobre 2016 : l’appel national

Extraits d’un appel national
mercredi 14 septembre 2016, par Collectif Stop TAFTA

Le projet de traité de libre échange entre l’Union européenne et le Canada (CETA) devrait être soumis à l’appr obation du Conseil européen du 18 octobre et, s’il était alors approuvé, soumis à la ratification du Parlement européen début 2017.

La mise en œuvre de ce traité aurait, comme vous le savez, des conséquences considérables : outre l’abaissement des barrières tarifaires en matière agricole qui aggravera la crise que vivent déjà des centaines de milliers de paysans, il entraînera l’abaissement généralisé des normes qui protègent aujourd’hui la qualité de notre alimentation, la santé publique, la sécurité industrielle, le climat, les droits sociaux et l’exercice de la démocratie. Des mécanismes tels que l’arbitrage d’investissement et la coopération réglementaire, conçus pour impliquer directement les entreprises étrangères dans l’écriture de nos lois et réglementations, pourront même être utilisées par des multinationales américaines, dont une grande part possède une entité domiciliée au Canada.

Face à la perspective de voir appliqué un tel traité, notre refus doit s’exprimer dans une mobilisation nationale inédite, inspirée des grandes résistances à l’OMC dans les années 90 et 2000.

Celle-ci pourrait connaître un point culminant le 15 octobre à Paris et en province, avec deux objectifs :

  1. condamner explicitement la position du gouvernement français, qui envisage d’approuver le traité UE-Canada
  2. amplifier de manière très significative le mouvement d’opinion contre CETA si l’affaire arrivait jusqu’au Parlement européen.

Nous devrons définir la forme et le contenu exacts de cette journée du 15 tous ensemble, mais d’ores et déjà, nous proposons que des blocs thématiques soient constitués afin de représenter tous les secteurs « affectés » par ce projet de traité.

Pour faire barrage au CETA, le plus grand traité bilatéral de libre-échange que l’UE ait jamais négocié , votre engagement est indispensable.

La campagne que nous construisons depuis trois ans dans les territoires implique aujourd’hui des milliers de militants, de centaines de collectifs locaux, presque mille municipalités et territoires. Le moment est venu de mettre, ensemble, toutes nos forces en action pour remporter cette victoire. Nous vous appelons à construire, avec nous, cette mobilisation.

Le 15 octobre nous serons mobilisé.e.s dans toute la France.