14, 15 et 16 mars, un temps de mobilisation pour la justice climatique et sociale réussi !

jeudi 21 mars 2019, par Attac France

À l’international et partout en France, les 14, 15 et 16 mars ont représenté un important temps de mobilisation en faveur de la justice climatique, fiscale et sociale. Attac était pleinement impliqué sur chacune de ces journées, grâce à différentes actions et à une mobilisation très forte des comités locaux !

Vous souhaitez nous faire remonter des informations, photos, vidéos ou compte-rendus ? N’hésitez pas à nous écrire à mob1516mars@attac.org

L’appel à mobilisation a notamment été lancé dès le mercredi 6 mars sur « France info ». Le 13 mars, une tribune à l’initiative notamment d’Attac et du CRID, co-signée par la CGT, Solidaires, Oxfam, le comité « vérité pour Adama Traoré » ou encore France Nature Environnement, appelait à faire la jonction entre justice sociale, climatique, fiscale et la lutte contre les violences policières.

Jeudi 14 mars : la première attaque des abeilles vise Bayer-Monsanto !

Tôt jeudi matin, des dizaines de militant·e·s d’Attac déguisé·e·s en abeilles se sont rassemblé·e·s devant le siège de Bayer-Monsanto (La Garenne-Colombes) et y ont installé une scène de « crime écologique ». Une action destinée à ouvrir de manière déterminée une période de mobilisation décisive. De retour à la ruche, les abeilles préparent déjà leur prochaine contre-attaque... À suivre.

JPEG - 123.7 ko

Pour en savoir plus, cliquez ici

Vendredi 15 mars : la jeunesse dans la rue pour défendre son avenir

Ce ne sont pas moins de 200 000 jeunes (collégien·ne·s, lycéen·ne·s et étudiant·e·s) qui ont pris part à la Grève Mondiale pour le Climat en France, ce vendredi 15 mars. Attac, qui soutient ce mouvement depuis le premier appel à la grève du 15 février dernier, était présent sur de nombreuses marches et initiatives ("clean walks", rassemblements...), et notamment au sein de la manifestation parisienne qui a regroupé 40 000 personnes.

JPEG - 297.5 ko

Samedi 16 mars : gilets jaunes, marches des solidarités, marches pour le climat, une mobilisation historique pour la justice climatique et sociale

Ce samedi 16 mars, de nombreuses mobilisations aux différentes thématiques ont eu lieu partout en France. Sur les seules marches pour le climat, on a compté 350 000 manifestant·e·s dont 107 000 à Paris. Nos comités locaux, adhérent·e·s et sympathisant·e·s ont pris part à ces mobilisations partout sur le territoire ! À 15h, l’appel à un #ActeCommun, lien entre toutes les mobilisations, a été suivi massivement.

À Aix-en-Provence

2000 à 2500 personnes à Aix ont marche pour le climat par un soleil radieux.

JPEG - 3.2 Mo
PNG - 1.3 Mo

À Annemasse

Le Comité local Annemasse 74 Genevois a participé à la marche organisée par le CPLC (comité pour le climat) Annemasse-agglo samedi 16 mars. Ils ont ensuite tenu un stand d’information sur les propositions d’Attac, à la fin de cette marche qui a réuni environ 500 personnes.

À Antibes

Environ 350 personnes ont manifesté ce samedi.

À Arles

Plusieurs centaines de personnes ont défilé dans les rues de Arles le 16 mars dernier. Suite à la marche, des ateliers citoyens ont eu lieu afin d’envisager la suite du mouvement !

JPEG - 2.6 Mo
JPEG - 1.9 Mo

À Aubenas

1 000 personnes se sont mobilisées à Aubenas, soit le double du 26 janvier. Présence importante des gilets jaunes, qui avaient relayé la mobilisation en installant une banderole sur le rond-point point occupé quotidiennement.

À Besançon

Ce sont entre 3 et 4 000 personnes qui ont défilé pour le climat.

À Bordeaux

Avant la manif, six militants non-violents d’Attac et d’Action non violente COP 21 de Gironde ont été placés en garde à vue pendant 23 h. Ces activistes participaient, avec une trentaine d’autres, à une action de désobéissance civile. Les participant·e·s à l’action ont ensuite rejoint la « marche du siècle » dans le centre-ville.

JPEG - 133.1 ko

À Boulogne-sur-mer

Plusieurs adhérent.e.s du CL Attac du Boulonnais étaient présent·e·s le samedi 16 à la Marche pour le climat (environ 300 personnes)

PNG - 320.9 ko

En Bretagne

A Quimper 1.000 personnes mobilisées, à Landivisiau 1.500.

L’appel à un rassemblement pour le Printemps climatique avait été lancé en début de semaine par les collectifs Citoyens pour le climat de Brest et du Pays de Morlaix. Le lieu de la marche avait été choisi, Landivisiau, pour apporter leur soutien aux opposants au projet de centrale à gaz de l’association « Landivisiau doit dire non à la centrale ».
Autres chiffres des mobilisations dans la région : à Brest 250 personnes, à Douarnenez 500 personnes, à Concarneau 500 personnes, à Morlaix 20 personnes

À Caen

Le 16 mars a rassemblé 5000 personnes dans les rues de Caen. A cette occasion, comme prévu par le collectif Unispourleclimat-Caen et les Gilets Jaunes, les cortèges pour le climat et celui des Gilets jaunes se sont rejoints : Voir l’article de France 3.

Une vélorution (Alternatiba et associations pro-vélo) d’une trentaine de personnes a aussi précédé la manif de l’après-midi. La veille aussi (donc le 15 au soir), ciné-débat à l’UGC de Mondeville2 à partir du doc "L’illusion verte", avec 80 personnes (Attac14, Alternatiba, UFC-Quechoisir).

Concernant le 15 mars, plus d’un millier de jeunes dans les rues : voir l’article d’actu.fr, mais aussi en campagne, voir l’article de France 3

À Chambéry

Après une belle mobilisation le 15 mars qui a réuni plus de 1000 jeunes sur le parvis de l’hôtel de ville, au moins 2600 personnes se sont mobilisées dans les rues de Chambéry le 16 mars.
JPEG - 1.9 Mo
JPEG - 1.8 Mo

À Chartres

600 personnes se sont mobilisées le 16 mars. A noter la participation de militant·e·s du collectif « Stop TAFTA 28 ».

À Clermont-Ferrand

3 000 personnes ont manifesté, en présence de nombreux gilets jaunes et d’organisations comme Alternatiba, ANV COP 21 et Attac. Le portrait de Macron a été sorti de la mairie par quelques activistes à l’occasion de ce rassemblement.

JPEG - 95.7 ko
JPEG - 2.5 Mo

À Comminges

Attac Comminges 31 a organisé la marche et a réussi à mobiliser autour de 250 personnes.

JPEG - 450.8 ko

JPEG - 315.4 ko

À Dax

A Dax, marche et passage du public "sous la barre des 1,5°" et distribution des billets de 100 milliards et du "Petit annuaire des acteurs locaux de la transition".

JPEG - 1.6 Mo

À Epinal

Une marche suivie d’un rassemblement avec prise de parole et goûter citoyen a rassemblé 400 personnes. Ceci est encourageant par le nombre croissant de participants (notre première marche s’est faite à 80, la deuxième à 200) mais aussi par une prise de conscience plus "politique", plus globale de la question climatique.
Les deux marches "climat" et "gilets jaunes" ont convergé ce qui a conduit à des échanges durant 1/2 h, les gilets jaunes ont poursuivi leur parcours ensuite.

À La Roche-sur-Yon

1000 personnes ont manifesté, à l’initiative notamment d’Attac Vendée, et en lien étroit avec les gilets jaunes. La veille, le 15 mars, c’était 1500 jeunes grévistes qui étaient dans les rues, accompagnés par une dizaine de militants d’Attac à la logistique.

JPEG - 167.3 ko
JPEG - 165.1 ko

Dans les Landes

Le 16, deux marches étaient organisées : à Mt de Marsan (300 personnes) et à Dax (260 personnes).
Voir l’article de Sud Ouest

JPEG - 288.8 ko
JPEG - 588 ko

À Lannion

2000 manifestant·e·s environ à Lannion (manif départementale) à l’appel d’un collectif très large regroupant de nombreuses association écolos, syndicats (CGT, Solidaires), forces politiques (drapeaux EELV, UDB, PCF, FI, NPA et Ensemble). Présence significative de GJ dans la manif. Nombreuses prises de parole.

À Lille

6000 personnes : à l’initiative du collectif "Ensemble pour le climat en Haut-de-France" et ses 23 groupes locaux dans la région, 6000 personnes ont marché à Lille, 10 000 dans la région. Ce rassemblement entre dans les annales de la défense de la nature et du climat du Nord et Pas-de-Calais. La manifestation des gilets jaunes a rejoint le départ de la manifestation climat

À Lyon

Énorme manif, la plus importante marche climat depuis septembre (les 4 dernières avaient fait respectivement autour de 20000, 20000, 10000 et 5000, et la marche Jeunes d’hier entre 12000 et 15000). Entre 30 et 40 000 participant·e·s.

La thématique portée en tête : "État d’urgence climatique et social : entrons en résistance !" Le parcours allait du Palais de Justice (référence à "l’affaire du siècle") jusqu’à la Métropole. Pour la première fois, le cortège de tête était réservé aux enfants (au moins 500), accompagnés de leurs parents.
A noter la jonction avec les Gilets Jaunes, qui s’est faite comme prévu dès le départ à 15h avec l’arrivée en cortège d’environ 3000 Gilets Jaunes.

À Macon

Après avoir défilé dans les rues de Mâcon, plus de 300 personnes ont retrouvé les 150 vélorutionnaires sur l’esplanade Lamartine

À Manosque

JPEG - 323 ko

À Marseille

JPEG - 169.4 ko
JPEG - 2.8 Mo

À Montpellier

Environ 10000 personnes ont participé à la « marche pour le climat ». L’une des plus grosses manifestation depuis longtemps.
A noter :

  • une jonction avec plusieurs vélorutions parties des 4 coins de Montpellier et de la Métropole, environ 1500 vélos qui se sont fondus dans la marche comme prévu
  • une jonction, improvisée, en cours de parcours avec les gilets jaunes (entre 500 et 1000).
    La manifestation s’est terminée par un village des alternatives et un gros concert.

À Nice

Une vélorution a d’abord sillonné les rues du centre. Puis, une marche préparée de longue date par le collectif citoyen pour le climat est partie de Rauba Capeu, à la pointe de la promenade des Anglais, a parcouru les rues de la vieille-ville pour aller jusqu’à la place Garibaldi.

Cette marche a grossi tout au long de l’après-midi pour atteindre au plus fort 2000 participant·e·s, dans une ambiance festive au rythme de la Batuccada, avec la présence de toutes les générations et un nombre important de jeunes, en partie celles et ceux qui avaient manifesté la veille.
Pendant la marche, le nettoyage symbolique des banques responsables des investissements dans les productions anti-climat a été assuré par les militant·e·s d’Attac et une partie des Gilets jaunes a également rejoint la marche avant l’arrivée place Garibaldi, où se tenait le village des alternatives, avec les stands des associations (dont Attac) et des forces politiques.

À Nîmes

Se sont entre 800 et 1000 personnes qui ont défilé dans une belle marche très colorée

À Pamiers

A Pamiers, rassemblement puis marche à travers la ville, 800 à 1000 participant·e·s, 1/3 de gilets jaunes, initiative de la coalition climat 09 qui regroupe une dizaine d’organisations, banderoles "État d’urgence climatique", "SOS climat", "Comment tu veux ta planète : bleue, bien cuite, saignante ?", collecte des déchets rencontrés en cours de route et déposés en sacs à la zone commerciale.

À Reims

Environ 600 personnes ont participé à la marche ce qui constitue un grand succès pour Reims.

À Rennes

6000 personnes étaient mobilisées à Rennes, avec une présence forte d’Attac, et l’organisation par des associations partenaires d’actions de peinture sur quelques banques. La veille, vendredi 15 mars, c’était également plus de 5700 lycéen·ne·s et étudiant·e·s qui manifestaient dans les rues.

PNG - 2.6 Mo
PNG - 3.6 Mo

À Thonon-les-Bains

1000 personnes environ ont marché en cortège festif et musical dans les rues de la ville. Prises de parole des membres du collectif (dont Attac), des gilets jeunes et des jeunes.

À Toulon

1500 personnes ont manifesté et ont réalisé une convergence entre la « marche climat » et les « gilets jaunes ».

À Valence

Le comité local Attac - Romans a participé à la manifestation du 16 mars à Valence. Plus de 2 500 personnes dont des familles et des enfants. Ambiance sonore et conviviale.

À Verdun

Le vendredi 15 mars, ce sont 200 lycéen.ne.s qui se sont mis en grève, accompagnés par Attac dans l’organisation et la déclaration et de leur mouvement. Après une marche matinale à travers les rues de la ville, quelques représentant·e·s ont été reçu·e·s en mairie.

P.-S.

Merci aux comités locaux d’Attac pour leurs photos et leurs compte-rendus !

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org