Après #10YearsOn, passez à l’action contre le lobby financier !

jeudi 2 mai 2019, par Change Finance

Alors que nous nous rendrons aux urnes pour choisir nos représentant·e·s le 26 mai, nous avons besoin qu’ils et elles soient audacieux et ambitieux et qu’ils et elles servent les intérêts du plus grand nombre et de la planète.
Mais il y a un obstacle. À l’heure actuelle, une armée de lobbyistes travaille sans relâche pour que les règles financières soient rédigées en faveur des banques, plutôt qu’en faveur des citoyen·ne·s.

Nous voulons que les futur·e·s eurodéputé·e·s sachent que tou·te·s autant que nous sommes, nous serons à la recherche de personnes déterminées lorsque nous irons voter.

C’est précisément la raison pour laquelle vous et des centaines de personnes à travers l’UE passez à l’action pour transmettre notre message aux candidat·e·s aux élections européennes, en leur demandant de tenir tête aux banques et à l’influence croissante du lobby financier.

Faisons en sorte que vos candidat·e·s comprennent l’urgence de #ChangerLaFinance. Envoyez-leur un message pour qu’ils et elles passent à l’action. Rendez-vous sur le site de Change finance.

Dix ans après le krach de 2008 qu’il a provoqué, le secteur financier reste quasiment inchangé. Les règles pour réduire les dangers du système financier ont été abandonnées, retardées ou édulcorées. Cela a été possible grâce aux agissements d’une armée de 1 700 lobbyistes représentant les banques, les fonds d’investissement et les compagnies d’assurance. Leur objectif est de représenter les intérêts de ces secteurs plutôt que de faire en sorte que la finance serve l’intérêt général. Au cours de cette période, la spéculation a de nouveau connu une croissance fulgurante, renforçant les perspectives d’un nouvel effondrement économique. Plutôt que d’agir pour le bien de la société, de répondre au besoin urgent d’une transition écologique et sociale face au changement climatique et de corriger les inégalités flagrantes, le secteur reste basé sur des activités de casino déstabilisatrices. Plus important encore, les lobbies financiers ont bloqué les changements nécessaires pour nous empêcher d’avancer tête baissée vers une autre crise financière. Afin d’éviter cette menace pour le bien-être des citoyen·ne·s européen·ne·s, nous vous demandons instamment de signer cet engagement.

Que devront mettre en œuvre les député·e·s pour la prochaine mandature ?

Prendre des mesures pour contrer l’influence écrasante du secteur financier en limitant les interactions des lobbyistes financiers avec les parlementaires et les décideurs.

Les représentant·e·s du secteur financier sont des lobbyistes, et non des conseiller·e·s, avec lesquels les contacts devraient être limités.

Assurer la transparence lorsque des interactions se produisent.

Des informations basiques sur toutes les réunions avec les lobbyistes et les parties prenantes externes doivent être rendues publiques.

Assurer une forte présence de points de vue autres que ceux de l’industrie financière sur la réforme financière.

Les consultations, les groupes consultatifs et les auditions sont utilisés comme occasions de lobbying si des mesures ne sont pas prises pour assurer une représentation équilibrée d’autres voix, telles que les organisations de la société civile et les universitaires.

Rejeter les liens formels et l’adhésion à des clubs ou associations qui lient l’industrie financière aux décideurs.

Les responsables politiques et les fonctionnaires ne devraient pas adhérer ou participer à de tels clubs ou associations qui sont utilisés par les lobbyistes à des fins de d’influence.

Œuvrer en faveur de règles plus strictes en matière de conflits d’intérêts et de portes tournantes pour les fonctionnaires et les responsables politiques dans toutes les institutions de l’Union européenne.

Des périodes de transition plus longues et des restrictions sur les activités sont nécessaires pour les fonctionnaires ou responsables politiques qui viennent du secteur financier ou qui s’y rendent.

Pour découvrir l’évaluation de Finance Watch des programmes des groupes politiques européens en matière de réforme du secteur bancaire et financier, cliquez sur ce lien.

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org