Transport, énergie et effet de serre : l’impasse néo-libérale

mardi 22 janvier 2008, par Attac France

Bien plus que de la technique, les questions relatives au transport relèvent d’une démarche politique, étant donné les conséquences de celui-ci sur l’environnement local et planétaire, ainsi que sur les conditions de vie. Il est au cœur de la liaison étroite entre la crise écologique et la crise sociale simultanées que nous vivons. En particulier, le transport contribue fortement et de façon croissante aux rejets anthropiques des gaz à effet de serre et au changement climatique consécutif, principal défi environnemental et social que l’humanité doit relever pour assurer des conditions vivables sur notre écosphère terrestre. Dans ce contexte, continue de prévaloir le dogme : « bien-être + modernité = nombreux déplacements », expression d’une idéologie visant à justifier une organisation bâtie au profit des propriétaires du capital. La sur-mobilité, pour les personnes comme pour les marchandises, est un véritable fléau environnemental et social qu’une rhétorique productiviste pare des oripeaux de la liberté. D’autres choix sont urgents et possibles.

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org