[Note] Projet de loi de finances 2021 : l’illusion du changement

mardi 20 octobre 2020, par Attac France

Le projet de loi de finances 2021, actuellement en discussion à l’Assemblée nationale, est un peu particulier puisqu’il incorpore les effets budgétaires des plans d’urgence du printemps et les annonces du « plan de relance » de 100 milliards d’euros. Attac publie aujourd’hui une note de décryptage qui montre comment le gouvernement y fait le choix d’entériner une politique fiscale injuste, qui se déploie au détriment des services publics et des plus précaires, sans porter une ambition écologique suffisante permettant d’échapper au monde d’avant.

Pour afficher la note en plein écran et/ou la télécharger, cliquez sur ce lien.

 
En mars 2020, Emmanuel Macron se faisait volontariste en déclarant qu’il fallait prendre des décisions « coûte que coûte  » et qu’il allait « tirer toutes les conséquences » de cette crise globale qui naissait. « Le jour d’après (...) ne sera pas un retour au jour d’avant » ajoutait-il, sans toutefois préciser ses réelles intentions au cours de ses allocutions. C’est peu de dire que le projet de loi de finances 2021, le premier véritable « d’après », ne fait pas apparaître un réel changement de cap.

Présenté comme l’outil incontournable d’une relance « verte » dans un contexte de crise inédite, le projet de loi de finances pour l’année 2021 a suscité jusqu’à présent relativement peu de débats, l’essentiel étant résumé en une formule : « un plan de relance de 100 milliards d’euros ». Si le montant de ce plan qui est intégré au projet de loi de finances 2021 peut paraître impressionnant, cela ne doit pas nous dispenser de le soumettre à une analyse plus approfondie. Il comporte en effet un volet fiscal éclairant qui montre que l’orientation idéologique du gouvernement n’a pas changé d’un pouce. Et s’agissant des dépenses, si chacun s’accorde à dire qu’une relance est indispensable, il y a de quoi s’interroger sur son volume réel, son orientation et ses manques. Bref, sur son efficacité.

Nous dresserons ici le bilan des orientations fiscales d’Emmanuel Macron avant de revenir sur le contexte dans lequel le projet de loi de finances 2021 s’inscrit afin d’analyser les mesures de celui-ci. En fin de document, vous trouverez également le rappel des propositions d’Attac en faveur d’une fiscalité juste.

P.-S.

Image d’illustration : Commons Wikimédia

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org