[Note] Financer une transition écologique, juste socialement - Une analyse des propositions financières de la CCC

vendredi 23 octobre 2020, par Attac France

Sous-partie du rapport de la Convention citoyenne pour le climat (CCC) comprenant les 149 mesures pour « réduire de 40 % les émissions de gaz à effet de serre en France en 2030 par rapport à 1990 dans un esprit de justice sociale  », les orientations proposées en matière de financements sont des propositions pour financer la réalisation des objectifs sociaux et climatiques recherchés par les 150 tiré·es au sort. Dans cette note, Attac livre une analyse de ces mesures, peu discutées médiatiquement jusqu’ici, à la lumière des revendications portées par notre association.

Pour afficher la note en plein écran et/ou la télécharger, cliquez sur ce lien.

 

Le travail proposé dans cette partie « financement » du rapport de la CCC consiste à dégager des recettes publiques pour financer les investissements liés à la réalisation des 149 mesures et/ou à compenser d’éventuelles pertes pour l’État.

Ces dispositifs sont très divers. Ils consistent en des réorientations de fonds publics déjà existants comme ceux de la Politique Agricole Commune (PAC), des mesures fiscales appliquées aux entreprises ou aux ménages, des réformes de l’emprunt public et d’institutions financières publiques, ou encore la régulation de la finance privée. Cette note ne présente pas l’analyse de l’intégralité des mesures de la partie « financement » du rapport. Celles-ci sont consultables sur le site de la CCC et on peut y observer une grande diversité. Il nous semble, en tous cas, que la plupart des pistes en termes de finance et d’intervention économique de l’État pour transformer la société conformément aux impératifs sociaux et écologiques communs à la CCC, à Attac et d’autres, sont au moins évoquées, au mieux assez clairement définies. Les mesures décrites ici sont ainsi des composantes importantes des actions à mener pour la justice sociale et la sauvegarde des environnements.

Il est essentiel de rappeler deux choses : la première, c’est que la CCC n’était pas centrée sur les solutions financières, et que son travail sur ce point a plus été de l’ordre du défrichage - ce qui n’est nullement une critique. Un certain nombre de mesures peuvent donc être précisées, tandis que d’autres, traduites dans des modifications de loi très détaillées, n’ont qu’à être votées par le Parlement pour être appliquées. Ensuite, la CCC a cherché dans cette partie de son rapport à trouver des sources de financement aux propositions qu’elle faisait, sans toutefois être en mesure de les chiffrer - ce qu’on ne peut pas lui reprocher encore une fois - alors que dans le même temps, Attac considère la transformation de la finance comme une condition sine qua non de la transition. Cela explique que nous ayons des propositions plus précises sur un certain nombre de mesures, bien que ce soit toutefois loin d’être le cas pour toutes. Nous constatons d’ailleurs avec satisfaction que beaucoup de nos propositions se retrouvent dans celles de la CCC.

Sur une lecture plus générale des mesures de la Convention citoyenne pour le climat, n’hésitez pas également à consulter notre note "Convention Citoyenne pour le Climat : face à l’immobilisme politique, une ambition citoyenne" en cliquant ici.

P.-S.

Photos d’illustration tirée du dossier de presse de la CCC. ©Katrin Baumann

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org