Samedi 11 octobre : Tous et toutes dans les rues pour une journée commune de mobilisation

mardi 30 septembre 2014, par Attac France

Stop TAFTA CETA TiSA – contre les multinationales et leur monde

La plateforme européenne Stop TAFTA invite à une journée d’actions décentralisées le 11 octobre. Alors que le texte d’accord avec le Canada (CETA) vient d’être finalisé, tout aussi effrayant que ce que laisse présager le TAFTA, alors que les négociations sur l’accord sur le commerce des services (TiSA) annoncent une dérégulation généralisée, nous avons la responsabilité de faire comprendre à tous et à toutes que nous taire face à cet assaut néolibéral revient à nous laisser manger tout cru par les multinationales.

Pour en savoir plus : http://www.collectifstopTAFTA.org et http://www.stop-ttip-ceta-tisa.eu/fr.

Et n’oubliez pas de vous déclarer Hors-TAFTA !

Global Frackdown ! Journée Internationale pour stopper la fracturation hydraulique

La Global Frackdown, journée internationale contre les gaz et pétrole de schiste, voit sa 3e édition le 11 octobre. Les précédentes éditions ont rassemblé environ 7 000 personnes en France et 200 actions dans plus de 20 pays dans le monde. Les mobilisations se poursuivent dans tous les territoires où les entreprises s’implantent pour forer ou tentent de le faire. On assiste à de plus en plus d’« accidents » de forage, et les retours sur investissements pour les sociétés ne semblent pas toujours au rendez-vous. Alors, pourquoi s’acharnent-elles tant contre la volonté des peuples du monde ? Les alternatives pour vivre bien sont là, engageons-nous !

Pour en savoir plus : http://www.global-frackdown.org/end...

World Nuclear Exhibition LeSalonQuiTue - Non, le nucléaire n’est pas propre !

La France accueille le 1er salon international du nucléaire au Bourget, la semaine suivant le 11 octobre. Notre pays, le fleuron de l’industrie nucléaire ? qui veut continuer à vendre ces cracheurs de mort pour l’éternité, qui a oublié les tragédies passées et encore présentes pour quelques milliers d’années ? Même la Bolivie s’est laissé séduire par les arguties de nos industriels ! Se taire est un crime contre une humanité en grand péril.

Le 11 octobre sera l’opportunité de réaffirmer notre opposition à ces techniques et négociations mortifères et démontrer que de nombreux citoyens sont déjà engagés dans une transition pour un « buen vivir ».

Le 11 octobre, soyons tous et toutes dans la rue pour hurler notre rage aux oreilles de ceux qui gouvernent dans le seul intérêt des puissants. Soyons tous et toutes dans la rue pour entraîner dans notre sillage les indécis qui croient encore en un avenir tracé par et pour les multinationales.

En savoir plus : NON au salon pro-nucléaire #LeSalonQuiTue