Nouvelle initiative! Découvrez 👉 l'Observatoire de la justice fiscale 🔭

La jeunesse au cœur du mouvement paysan

mardi 13 juillet 2021, par Attac France

Article complémentaire à celui de la rubrique Comprendre à propos de la Via Campesina, dans le Lignes d’Attac n°126 (juillet 2021)

La Via Campesina a pris conscience depuis quelques années de l’importance de la jeunesse pour le présent et le futur du mouvement, à la fois dans l’optique de former et d’intégrer la prochaine génération de représentant·es et militant·es mais aussi et plus simplement car c’est un enjeu central de l’agriculture paysanne dans le monde aujourd’hui.

En effet, la question de la transmission des fermes et de l’installation des nouvelles générations de paysan·nes est cruciale pour s’opposer à l’agribusiness, atteindre la souveraineté alimentaire et faire perdurer des campagnes vivantes et solidaires.
 
Au vu de la transversalité des enjeux, de la question de l’accès aux moyens de production comme le foncier jusqu’aux problématiques citoyennes comme le changement climatique, une articulation des jeunes a été créée afin de les intégrer à la direction du mouvement (un jeune par continent au sein du comité international de coordination) ainsi qu’aux différents groupes de travail et thématiques du mouvement.
 
Si certains défis diffèrent selon les régions, il est intéressant de noter la similitude des difficultés et des revendications des jeunes paysans sur tous les continents : le besoin en formation au travers notamment d’échanges horizontaux intergénérationnels, les aides à l’installation pour faire face aux investissement initiaux importants, le développement d’infrastructures adaptées pour commercialiser et nourrir les populations locales, des politiques rurales permettant des conditions de vies dignes en termes de santé, d’éducation, de culture...
 
La récente Déclaration des Nations unies sur les droits des paysans et des autres personnes travaillant dans les zones rurales pourrait en ce sens servir de ligne directrice pour les politiques nationales et internationales, en s’opposant aux logiques commerciales et aux accords de libre-échange, vers la souveraineté alimentaire !

Jean-Mathieu Thévenot - représentant des jeunes européens à la coordination européenne de la Via Campesina

P.-S.

Pour ceux qui souhaitent participer et s’impliquer sur ces questions il existe des espaces aux niveaux des membres français (Confédération Paysanne, Modef, MRJC) et européen (ECVC) de La Via Campesina qui sont ouverts aux jeunes même si ces derniers ne sont pas (encore) dans le secteur agricole.

Illustration : La Via Campesina organizing meeting - Cochabamba, Bolivia - par kris krüg - CC BY-NC-SA 2.0

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org