Combattre le virage néo-conservateur

vendredi 30 juin 2017, par Attac France

Trump, Poutine, Modi, Temer, Erdogan, Macri, Duterte, Orban, Duda... sans même évoquer Xi Jinping ou les pétromonarchies, longue est la liste des dirigeants qui peuvent illustrer ce qui apparaît être un virage réactionnaire planétaire. Si les courants idéologiques qu’ils incarnent prennent des formes spécifiques et si leur arrivée au pouvoir repose sur des logiques propres, ils partagent un même désir de revanche contre les minorités au nom du rejet d’un système dont ils sont pourtant souvent le produit. Comment en est-on arrivé là ? Pourquoi, en 2017, sont-ils si nombreux ? Une quinzaine d’années après les puissantes mobilisations du mouvement altermondialiste, comment se fait-il que les replis identitaires, la haine des migrants et la construction de murs aux frontières soient devenus si courants, dans des contextes politiques variés ? Que faire pour ne pas se résigner ?