En rapport avec le dossier sur la protection sociale : la Lettre de l’ONPES

jeudi 31 octobre 2013, par Jacques Cossart *

L’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale (ONPES) qui propose plusieurs articles et études qui viennent illustrer le contenu de ce premier numéro de la revue.
L’Observatoire des inégalités qui propose un dossier sur la pauvreté en France et un autre sur les minima sociaux en France.

L’observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale (ONPES), créé en 1998, est un organisme public chargé de remettre au gouvernement un rapport annuel sur la pauvreté en France, en particulier son évolution. On verra en particulier, dans la Lettre de l’ONPES n° 3, plusieurs articles et études qui viennent illustrer le contenu de ce premier numéro de la revue, et qui renvoient notamment à :

  •  Cédric Houdré, Juliette Ponceau, Marie Zergat Bonnin, « Les niveaux de vie en 2011 », INSEE-Première, n° 1464, septembre 2013, d’où il ressort que « le niveau de vie des plus modestes diminue pour la troisième année consécutive », et que « le seuil de pauvreté, qui correspond à 60 % du niveau de vie médian de la population, s’établit à 977 euros mensuels en 2011. La pauvreté continue d’augmenter, mais plus modérément qu’en 2010. Elle concerne 8,7 millions de personnes, soit 14,3 % de la population, contre 14,0 % en 2010. »

On se reportera aussi avec avantage à l’Observatoire des inégalités

  • Les auteurs du dossier « La pauvreté en France », 13 septembre 2013, font ce constat qui, malheureusement, décrit parfaitement les conséquences du capitalisme débridé qui nous est imposé : « Le mouvement de hausse est de plus en plus net. Il constitue un tournant dans l’histoire sociale de notre pays depuis les années 1960. »
  • « Les minima sociaux en France », 15 septembre 2013 : depuis que le RSA a remplacé le RMI et l’API (1er juin 2009), près de 3,7 millions de personnes sont allocataires et un peu plus de 6 millions de personnes en vivent.

Soutenez nos actions : bloquons Amazon !

Avancement de la campagne : 21460 € sur 80000 € !

26.83%

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org

Le flux

31/10 Pour mieux comprendre la situation à Hong-Kong (Séverine Arsène, Placer l’altermondialisme et la solidarité au cœur des relations internationales)

31/10 On ne protège pas la démocratie quand on la suspend (Collectif, Placer l’altermondialisme et la solidarité au cœur des relations internationales)

31/10 Le gouvernement chilien veut mettre en ordre sa maison avant l’arrivée de Trump (Luciana Ghiotto, Placer l’altermondialisme et la solidarité au cœur des relations internationales)