Nouvelle initiative! Découvrez 👉 l'Observatoire de la justice fiscale 🔭

[A voir] « Que m’est-il permis d’espérer »

mercredi 3 août 2022, par Groupe cinéma - Attac France

« Il n’y a pas de crise des migrants, il y a une crise de l’accueil. »

Les réalisateurs se sont engagés contre la stigmatisation de l’immigration ; ils se sont immergés pendant 18 mois, en 2016, dans « la bulle » dans le nord de Paris, à la Porte de la Chapelle, un camp grillagé en plein Paris. Ce lieu a existé 18 mois, géré par Emmaüs-Solidarité, mandaté par la ville de Paris, pour permettre un court séjour de répit aux migrants à la rue, leur permettant de se ressourcer un peu physiquement, psychiquement et administrativement. Ils y retourneront certainement après cette pause.

Les réalisateurs évoquent le choc entre l’humanité du personnel et des bénévoles, les récits émouvants de ces hommes qui ont accepté d’être filmés pour faire le récit de leur trajectoire, parcours traumatique individuel. Face à l’accueil inhumain de la Préfecture, la dématérialisation de la démarche, barrière de la langue, codes de procédures complexes et longs, avec pour verdict implacable à la clef : « Dubliné » ou pas, reconduite à la frontière ou à la rue…

On en sort abasourdi-ee, révolté-e , ébranlé-e sur notre idéal de la France « terre d’asile » face aux récits de ces hommes. A voir absolument, ce documentaire doit être partagé afin d’amener à une prise de conscience collective sur le droit d’asile et ses enjeux. A noter, si projet de débat, que les réalisateurs sont disponibles et efficients à inviter pour traiter ce sujet d’actualité !

Film documentaire de Vincent Gaullier et Raphael Girardot.
Sortie en salle 30 mars 2022 - 98 mn

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org