Inteculturalité / Définition des concept

lundi 20 mai 2013, par Commission migrations, Martine Blanchard

Société multiculturelle : société dans laquelle coexistent des groupes de population ou des individus d’origines culturelles diverses.

Culture : parmi de nombreuses définitions, citons celle de C.Clanet : « Ensemble de significations prépondérantes qui apparaissent comme valeurs et donnent naissance à des règles et à des normes que le groupe conserve et s’efforce de transmettre et par lesquelles il se particularise, se différencie des groupes voisins. » Mais il faut ajouter qu’à l’intérieur d’une société une culture est plurielle (sub-cultures) et susceptible d’adaptation et d’évolution au contact d’autres cultures (acculturation). « C’est l’acculturation qui transforme la société fermée en société ouverte : la rencontre des civilisations, leurs métissages, leurs interpénétrations sont facteurs de progrès ».Roger Bastide.
Identité culturelle : l’identité culturelle n’est pas une catégorie stable, elle est surtout une dynamique, une construction permanente, un processus selon C. Levi-Strauss.

Identité nationale : Cette notion n’a pas de réalité sociologique. C’est une construction politique.

Multiculturalisme : modèle de société représenté dans les pays de tradition anglo-saxonne qui propose un traitement séparé des groupes culturels. La priorité est donnée au groupe d’appartenance. L’individu est d’abord et essentiellement un élément du groupe. Le multiculturalisme juxtapose les groupes et débouche sur une conception mosaïque de la société.

Assimilation culturelle : modèle de société représenté par la France qui conduit à l’alignement des cultures minoritaires sur la plus forte en faisant disparaître les différences.

Société interculturelle : ensemble de groupes de populations ou d’individus de cultures diverses qui ont en commun un respect mutuel et mettent en avant la volonté de vivre ensemble avec leurs différences.

La démarche interculturelle se base sur le dialogue en vue d’aboutir à la construction d’une culture tierce ou d’un espace commun acceptable pour chaque partenaire.

Les conditions indispensables pour que le dialogue interculturel ait lieu sont la reconnaissance et la prise en compte de la différence de l’autre dans un rapport égalitaire et dans la réciprocité.

Le dialogue implique des concessions de part et d’autre qui ne peuvent concerner certaines valeurs considérées comme inaliénables : il faut donc définir un socle de valeurs communes et de valeurs non négociables.

Le dialogue interculturel permet d’assurer la cohésion sociale et doit aboutir à « une intégration réciproque » ou une « adaptation réciproque »selon F.Héritier.
Dans la société, les obstacles au dialogue interculturel sont nombreux : liés aux attitudes individuelles (racisme, préjugés, stéréotypes) et plus encore à la politique (non-régularisation et expulsion des étrangers, obstacles à l’acquisition de la nationalité, refus du droit de vote), discrimination dans l’emploi et le logement, ségrégation spatiale, vulnérabilité plus grande au chômage et à la précarité.

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulgées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org