Face aux dérives austéritaires, construire une Europe solidaire

La construction européenne a contribué à la libéralisation des économies européennes et la mise en place d’un marché commun... sans prévoir aucune harmonisation sociale ou fiscale. Dès lors, le libre-échange et la concurrence ont mis en place les conditions d’un dumping social et fiscal entre les États européens.

Pour de nombreux Européens, la construction européenne apparaît désormais davantage comme un facteur de confiscation démocratique et de reculs sociaux, à mesure que les institutions européennes promeuvent des politiques néolibérales contre la volonté des peuples européens. Dans de nombreux pays européens, les mouvements sociaux s’opposent à la logique de profit qui semble désormais inscrite au cœur du projet européen, en mettant en avant une autre idée de l’Europe, solidaire, écologique, démocratique…, à laquelle Attac à vocation de contribuer.

Articles correspondants

Signez l’appel : « M.Macron, pas de fausses promesses pour la taxe sur les transactions financières ! »

11518 personnes se sont engagées !

Prochain objectif : 25000 signataires.

46.07%

Lire le texte complet de la lettre ouverte.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulgées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.