Plus de 100 organisations du monde entier signent une lettre critiquant le Sommet de haut niveau sur la biodiversité

mercredi 30 septembre 2020, par Collectif

130 organisations, associations et réseaux internationaux ont signé une lettre soulevant des points critiques sur le prochain sommet de l’ONU sur la biodiversité ce 30 septembre, la crise de la biodiversité et la convention sur la diversité biologique.

Réponse des peuples au Sommet de haut niveau sur la biodiversité

Pour afficher la lettre en plein écran, cliquez sur ce lien.

 

Le sommet de l’ONU sur la biodiversité qui aura lieu le 30 septembre 2020 attirera l’attention du monde entier sur la crise de la biodiversité et l’urgence d’agir. Toutefois, nous sommes préoccupés par le fait qu’il manque de temps pour un dialogue significatif et qu’il ne garantit pas une participation adéquate de la société civile, en particulier des groupes qui sont les plus touchés par la destruction de la nature et qui jouent un rôle clé dans la préservation de la biodiversité.

Nous dénonçons le fait qu’il n’y ait pas eu de processus démocratique permettant à la société civile de désigner des orateurs qui puissent refléter notre voix. Nous condamnons le fait que les peuples indigènes, les communautés locales, les femmes, les jeunes, les systèmes agricoles coutumiers et indigènes et les petits producteurs alimentaires ne soient pas représentés de manière adéquate par leurs organisations, alors que le Sommet accorde un rôle de premier plan à certaines des plus grandes entreprises et à certains des acteurs financiers les plus responsables de la destruction de la biodiversité.

Nous rappelons aux États qu’ils ont l’obligation de protéger la biodiversité, mais qu’ils doivent également assurer la mise en œuvre des droits de l’homme. Pour ce faire, ils doivent assurer la participation effective des personnes et des communautés en tant que titulaires de droits et veiller à ce que les États rendent compte de leurs engagements.

Nous invitons également les États à s’engager de bonne foi dans le processus d’élaboration d’un cadre mondial ambitieux pour la biodiversité, qui s’inspire de manière compatible de toutes les dispositions de la CDB et constitue un outil direct de mise en œuvre, non seulement d’autres objectifs volontaires choisis avec soin, mais aussi de la totalité des obligations juridiques de la CDB, sous les auspices de la Convention sur la diversité biologique (CDB). Le prochain sommet ne doit pas anticiper ce processus, mais soutenir les négociations et les accords à venir au sein de la CDB, qui est l’espace dédié des Nations unies.

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org