Stop aux violations des droits humains par les transnationales extractives !

Sortons de l’âge des fossiles, , par Unión de Afectados y Afectadas por las Operaciones de Texaco

Le 27 mai, Chevron tient son assemblée générale en Californie. Dixième entreprise mondiale en termes de chiffres d’affaires, parmi les cinq premières des 90 multinationales émettrices des deux tiers des gaz à effet de serre de la planète, Chevron est en passe de devenir la multinationale en pointe sur la fraude judiciaire, cherchant tous les moyens pour ne pas se faire condamner par les victimes équatoriennes de l’UDAPT qui la poursuivent depuis plus de 20 ans.

Afin de médiatiser une telle impunité, l’UDAPT a organisé une journée internationale anti-Chevron les 20 et 21 mai derniers. Attac s’est mobilisé en France pour que Chevron soit visible au même rang que les multinationales qui se réunissaient à l’Unesco pour le Business and Climate Summit.

Grand succès pour cette action internationale soutenue par 3 prix Nobel et de nombreuses personnalités et organisations à travers le monde.