Les relocalisations au service d’une rupture écologique et sociale

Notes et rapports, , par Attac France, Léo Charles, Plihon Dominique , Tristan Du Puy, Vincent Gay

Il ne peut y avoir de relocalisation possible et souhaitable sans changer les cadres de la mondialisation actuelle, en particulier l’organisation en chaîne de valeur globale qui ne sont qu’une forme de néocolonialisme.