Les banques et le financement de la course aux armements

Le flux, , par Daniel Hofnung

C’est un sujet dont on parle peu : à part une petite minorité, tous les partis politiques sont d’accord avec la dissuasion nucléaire, et la partie de la loi de programmation militaire qui en traite donne lieu à peu d’interventions de parlementaires. D’année en année, les budgets incluent des programmes de modernisation des forces nucléaires (un missile « dure » en moyenne 5 ans et demie avant d’être remplacé) et sont reconduits : dans ce domaine « réservé », il n’y a pas d’austérité.