Cinquante ans d’éducation populaire et de résistance à la dictature

Débats, , par Aparecida Horta

La génération à laquelle j’appartiens, née autour des années quarante, a vécu sa jeunesse et son début d’âge adulte sous la dictature qui a dominé le Brésil de 1964 à 1984. Notre début d’apprentissage de la vie démocratique s’est fait sous une apparente ouverture politique qui se mit en place à la fin des années 1970, de façon progressive, lente et articulée. Cependant, ce moment politique s’installait comme une transition négociée avec les anciens dictateurs, qui d’ailleurs se sont accordé une auto-amnistie pour leurs crimes d’usurpation de pouvoir, de tortures, de morts et de disparitions des opposants politiques. Cette transition négociée a permis également la réalisation d’élections indirectes qui se sont déroulées en 1985.