Le CA, le bureau et les porte-parole

mercredi 3 juin 1998, par Attac France

L’association est dirigée par un Conseil d’administration de 35 membres (21 représentant·e·s des adhérent·e·s direct·e·s et 14 représentant·e·s des Fondateurs). Le Bureau rassemble les élus qui s’occupent du suivi du fonctionnement quotidien de l’association en appui avec l’équipe du siège, dans le cadre des orientations fixées par le Conseil d’administration et l’Assemblée générale.

Le Conseil d’administration :

Adhérent·e·s direct·e·s

  1. Anne-Marie Alary
  2. Laurence Boubet
  3. Léo Charles
  4. Annick Coupé
  5. Maxime Combes
  6. Vincent Drezet
  7. Guillaume Erceau
  8. Vincent Gay
  9. Nicolas Haeringer
  10. Cécile Hanff
  11. Florence Lauzier
  12. A.L.
  13. Huayra Llanque
  14. Isabelle Marcos Likouka
  15. Emre Ongun
  16. Alice Picard
  17. Raphaël Pradeau
  18. Charlotte Rivière
  19. Gilles Sabatier
  20. Morgane Scouarnec
  21. Aurélie Trouvé

Membres issus du collège des fondateurs [1]

  1. 350.org (Clémence Dubois)
  2. AC ! (Alain Veronese)
  3. Amis de la terre (Nicolas Roux)
  4. Artisans du Monde (Anne Peissik-Lemery)
  5. CGT Finances (Alexandre Prud’hommeau)
  6. Confédération paysanne (Olivier Lainé)
  7. CRID (Sébastien Bailleul)
  8. DAL (Jean-Baptiste Eyraud, Marie Huiban)
  9. FAL (Fabien Cohen)
  10. IPAM (Céline Meresse, Juliette Rousseau)
  11. MNCP (Jean-Luc Collet)
  12. Solidaires finances publiques
  13. SNES (Daniel Rallet)
  14. Snesup (Julien Rivoire)
  15. Sud Ptt (Nicolas Galepides)
  16. Union syndicale Solidaires (Didier Aubé).

Le Bureau

Le Bureau est chargé de la gestion des affaires de l’association, dans le cadre des orientations fixées par le Conseil d’administration et l’Assemblée générale.

  1. Didier Aubé
  2. Laurence Boubet (Trésorière)
  3. Annick Coupé (Secrétaire générale)
  4. Maxime Combes (Porte parole)
  5. Vincent Gay
  6. Nicolas Haeringer
  7. Huayra Llanque
  8. Isabelle Marcos Likouka
  9. Alice Picard
  10. Raphaël Pradeau (Porte parole)
  11. Daniel Rallet
  12. Charlotte Rivière
  13. Julien Rivoire
  14. Gilles Sabatier
  15. Aurélie Trouvé (Porte parole)

Les porte-paroles

Désireux de faire d’Attac un « laboratoire de la démocratie » selon les termes du rapport d’orientation voté par les adhérent·e·s, le Conseil d’administration du 9 mars 2013 a décidé de ne plus utiliser le terme de « président », associé à une culture politique délégataire.

  1. Maxime Combes
  2. Raphaël Pradeau
  3. Aurélie Trouvé

La présentation des adhérent·es élu·es au Conseil d’administration en vidéo

Notes

[1AC ! et le MNCP, ainsi que Solidaires finances publiques et Sud Ptt feront un demi mandat

Soutenez nos actions : 80 000€ pour bloquer Amazon

Avancement de la campagne : 20980 € sur 80000 € !

26.23%

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org

Le flux

31/10 Pour mieux comprendre la situation à Hong-Kong (Séverine Arsène, Placer l’altermondialisme et la solidarité au cœur des relations internationales)

31/10 On ne protège pas la démocratie quand on la suspend (Collectif, Placer l’altermondialisme et la solidarité au cœur des relations internationales)

31/10 Le gouvernement chilien veut mettre en ordre sa maison avant l’arrivée de Trump (Luciana Ghiotto, Placer l’altermondialisme et la solidarité au cœur des relations internationales)

31/10 Amérique latine. « Au Chili, le socle institutionnel est issu de la dictature » (Franck Gaudichaud, Placer l’altermondialisme et la solidarité au cœur des relations internationales)