Charte anti-sexisme

mardi 4 octobre 2022, par Attac France

Lors de l’Assemblée générale 2022 d’Attac France, la charte et le protocole anti-sexisme ont été adoptés. Afin que nos comportements concrets au sein d’Attac soient en adéquation avec les principes féministes et de justice sociale que nous prônons, ces documents proposent une analyse des expressions du sexisme dans l’association, et donnent des outils pour prévenir et contrer les violences sexistes et sexuelles dans les différents espaces de l’association.

Cette charte est un document produit par le groupe de travail anti-sexisme constitué en 2020 pour contribuer à la lutte contre le sexisme dans les pratiques militantes d’Attac. Ce groupe de travail est non-mixte (sans homme cisgenre), ce qui signifie que le document a été rédigé à partir de l’expérience de personnes qui se situent dans le camp des personnes dominées dans les rapports sociaux de genre. Conscientes des interactions du patriarcat avec d’autres oppressions* [1](notamment racisme et rapports de classe sociale), les membres du groupe anti-sexiste insistent sur le caractère incomplet de cette charte, qui n’a pas vocation à rester statique mais bien à évoluer et à être améliorée pour prendre en compte des expressions de violence liées à d’autres rapports de domination.

Pour contacter le groupe anti-sexisme, vous pouvez écrire à anti-sexisme@attac.org

Notes

[1L’oppression est l’utilisation du pouvoir ou de privilèges par un ou plusieurs groupes qui dominent sur le plan social, politique, économique ou culturel afin d’enlever ou de réduire le pouvoir, de marginaliser, de faire taire ou d’autrement subordonner un groupe ou une catégorie sociale. Elle est fondée sur des hiérarchies et biais sociaux historiquement ancrés.
Il peut s’agir de sexisme (mise en avant du masculin comme la norme supérieure implicite), de classisme (mépris de classe s’appuyant sur les différences de revenus et de diplôme), de racisme (attitudes et pratiques de dévalorisation, de marginalisation ou d’exclusion des personnes non blanches), d’hétérosexisme (criminalisation des personnes non hétérosexuelles et/ou très forte invisibilisation de leurs revendications et réalités, dans la culture populaire comme ses représentations), de validisme (ignorer l’existence des handicaps et imposer de fait la norme des corps valides et la neurotypie), de transphobie (ignorant et rejetant violemment la transidentité), de grossophobie (instaurant la minceur comme norme de société), etc.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org

Le flux

6/02 La carte des manifestations pour le 7 février (Attac France, Retraites : pour le droit à une retraite digne et heureuse)

2/02 Retour en images sur la manifestation du 31 janvier (Attac France, Retraites : pour le droit à une retraite digne et heureuse)

30/01 La défense de notre système de retraites, une lutte écologique et sociale (Vincent Gay, Retraites : pour le droit à une retraite digne et heureuse)