Manifestation de soutien pour les enfants syriens

4 heures pour 4 millions d’enfants syriens privés d’école

Le calvaire que vit le peuple syrien va, dans quelques semaines, entrer dans sa sixième année, avec chaque jour son cortège de souffrances.

Persécutés par le régime de Bachar Al-Assad et depuis deux ans par Daech, les Syriens avec plus de 250 000 victimes, dont des dizaines de milliers de morts sous la torture dans les prisons du régime, des dizaines de milliers de disparus, payent un très lourd tribut à leur exigence du droit à la liberté et à la démocratie.

Dans ce pays en proie à la guerre, qui a déplacé 7 millions de personnes à l’intérieur du pays et contraint plus de 4 millions à se réfugier à l’étranger sur un total de 23 millions d’habitants, les plus affectés de tous sont les enfants.
4 millions d’enfants sont sortis du système scolaire, dont près d’un million dans les camps de réfugiés à l’étranger.

Cette situation va laisser pour toute une génération de profondes cicatrices. En Syrie, les écoles qui devraient être des lieux sûrs sont devenues des espaces de tous les dangers, elles sont soumises à des attaques aériennes et à des tirs de roquette. Pour l’année 2014, au moins 60 écoles ont été la cible d’attaques (UNICEF).

Alors que 18% des écoles sont entièrement détruites, d’autres sont utilisées à des fins militaires et sont de fait interdites aux enfants.
Dans les camps de réfugiés, l’infrastructure scolaire est totalement insuffisante, avec pour conséquence le recours au travail des enfants. On estime qu’un enfant réfugié syrien sur 10 travaille. En Jordanie, près d’une famille de réfugiés sur deux avoue être dépendante des revenus de ses enfants.

L’avenir de millions d’enfants syriens est en jeu. Rappelons que le droit à l’éducation est établi en vertu de la Convention internationale des Droits de l’Enfant (CIDE). Il faut en finir avec la dévastation des infrastructures scolaires en Syrie. Elles doivent être déclarées « zone de paix » et protégées comme telles.

La communauté internationale et les organisations donatrices doivent s’impliquer fortement dans l’éducation des enfants syriens.

Nous disons « OUI » à l’avenir d’une Syrie libre et démocratique en nous mobilisant pour la protection et la scolarisation des enfants syriens.
Nous disons « NON » à une génération perdue d’enfants syriens .

Appellent au rassemblement

Collectif pour une Syrie Libre et Démocratique – Comité de Coordination de Paris de soutien à la Révolution syrienne – Conseil National Kurde syrien – Déclaration de Damas – Souria Houria – Ila Souria – Union syndicale Solidaires – Appel Solidarité Syrie – Mémorial 98 – EE les Verts – Cham’s – PS – MRAP – Attac – Syrie MDL – Revivre – La Vague Blanche – ACAT – LDH – Mouvement du 15 mars – CEDETIM/IPAM – REMDH – MEDINA – Solidarité Laïque – UNEF – FSU – La Fondation Copernic – Ensemble – Ligue de l’ Enseignement – NPA – CCFD-Terre Solidaire – Appel d’Avignon – REF – SNESUP-FSU – Collectif des amis d’Alep – La Voix de l’Enfant – FIDH