Lundi 8 février, les faucheurs remettent 196 chaises au Palais de Justice

Juger Cahuzac c’est bien, juger les banquiers ce serait mieux !

Le lundi 8 février 2016 au matin s’ouvre au Palais de justice de Paris le procès de Jérôme Cahuzac, ministre du Budget et fraudeur fiscal. Les faucheurs de chaises s’inviteront à l’audience pour remettre à la Justice 196 chaises prélevées dans des agences de banques qui organisent l’évasion fiscale. Nous dirons de cette manière aux pouvoirs publics : poursuivre les faucheurs de chaises, ça suffit ! Juger Cahuzac c’est bien, pénaliser aussi l’évasion fiscale organisée par les banques ce serait mieux !

Mais aujourd’hui, où en sommes-nous ?

250 chaises ont été fauchées par des citoyen·ne·s depuis septembre 2015. Pour un préjudice total d’environ 20 000 € pour l’ensemble des agences bancaires réquisitionnées, des faucheurs de chaise ont été mis en garde à vue ou convoqués pour interrogatoire à Bayonne, Paris, Strasbourg, Bordeaux, Lyon, Tarbes, Nîmes, Perpignan, Uzès... et un procès en correctionnelle est annoncé à Marseille.

Alors que 50 milliards € par an de recettes publiques sont perdus à cause de l’évasion fiscale à l’étranger organisée par les banques aucun banquier n’a encore été convoqué. Où est l’erreur ?

Évoquer les mesures pour la transition écologique et sociale que pourrait financer cet argent.

Agissez

  • Rejoignez-nous pour cette opération lundi 8 février à 10 h place du Châtelet dans le 1er arrondissement de Paris (métro Châtelet - sortie place du Châtelet) en vous inscrivant sur ce formulaire ;
  • En communiquant sur l’événement via les réseaux sociaux :

BNP Paribas contre Nicole Briend : signez l’appel pour sa relaxe

6888 personnes se sont engagées !

Prochain objectif : 10000 signataires.

68.88%

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulgées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org

Notre agenda