Fermons les paradis fiscaux, pas les classes d’écoles !

Dans les écoles maternelles et primaires de notre département, environ 100 classes ont été supprimées l’an dernier. C’est normal, nous dit-on, les caisses sont vides.
Mais si les grandes entreprises et les riches particuliers payaient leurs impôts, c’est 60 milliards d’euros par an qui rentreraient dans les caisses de l’État.
De quoi créer 1 million et demi de postes de professeurs des écoles.

C’est les paradis fiscaux qu’il faut supprimer, pas les classes d’école !

C’est pourquoi nous appelons à un rassemblement devant la BNP de Fontenay-sous-Bois samedi 7 janvier, 10h30 52 rue du Commandant Jean Duhail RER A - Fontenay-sous-Bois

Les banques jouent un rôle central dans le système de l’évasion fiscale. L’hiver dernier, des centaines de citoyens ont réquisitionné 200 chaises dans des agences de la BNP et d’autres grandes banques (à l’initiative des organisations Action-Non-Violente-COP-21, les Amis de la Terre, Attac et Bizi). Cédant aux revendications des citoyens, la BNP a fermé ses filiales aux Îles Caïman, et comme promis, les chaises ont été restituées (à l’occasion du procès de Jérôme Cahuzac). Mais la BNP a porté plainte contre le militant Jon Palais pour « vol en bande organisée ». Depuis, les « faucheurs de chaises » ont repris du service, cette fois sur le mot d’ordre « faisons le siège des banques » : les citoyens apportent des chaises dans ou devant les agences, s’assoient pour mettre en scène de façon amusante l’évasion fiscale et ce qui serait possible avec cet argent. Le procès de Jon Palais, qui s’ouvre le 9 janvier, sera l’occasion de faire symboliquement le procès de l’évasion fiscale.

Dans le Val-de-Marne, plus de 300 postes d’enseignants en primaire et maternelle ont été supprimés, alors que les effectifs ont augmenté de 6400 élèves ! Mais le discours officiel de l’Académie qualifie le Val-de-Marne de « département privilégié », au motif que les départements voisins (93 et 77) ont subi des coupes encore plus drastiques. Alors, les titulaires de comptes au Panama sont-ils vraiment des habitants des cités HLM de Fontenay, Vitry, Champigny ?

Le 7 janvier, nous nous installerons devant l’agence de Fontenay-sous-bois et mettrons en scène une salle de classe.

Les élèves, parents, professeurs, citoyens, élus sont invités à participer.

Au programme, des leçons sur l’évasion fiscale, sur la situation des écoles maternelles et primaires de notre département du Val de Marne, et aussi du café et des chansons pour se réchauffer.


À propos du comité local organisateur

Attac Val-De-Marne