Attac Paris 11 - Croque, débats et discussions (exceptionnellement sans ciné)

Attac Paris 11,
février 2016

Croque, débats et discussions (exceptionnellement sans ciné)

Maison des métallos
94, rue Jean-Pierre Timbaud
(Métro Couronnes ou Parmentier, Bus 96 ou 46)

Mercredi 3 février 2016 à 19H30

Citoyennes, citoyens !
Venez partager un CROQUE GÉANT !!

On ne sait pas vous, mais nous on trouve que le temps du croque est toujours trop court. On n’a pas fini d’écouter son voisin de tartine qui en connaît un rayon sur des sujets incroyables qu’il est déjà l’heure de lever le camp, horaires des métallos obligent.

Alors, en ces temps moroses où l’on a plus que jamais besoin d’apprendre à se connaître pour mieux faire société, on s’est dit qu’on avait envie de vous retrouver pour une soirée pas comme les autres. Une soirée pour prendre ensemble le temps de discuter, se rencontrer, proposer, écouter, échanger, grignoter, boire des coups, rigoler, papoter...

Parce qu’on est toujours plus forts à plusieurs et que le ciné-croque n’aurait pas de sens sans VOUS, nous avons hâte de connaître vos envies et de partager les nôtres, pour réfléchir ensemble au menu de nos prochaines soirées et au meilleur moyen de se souhaiter mutuellement une vraie bonne année, pleine d’idées, d’actions et de débats.

Alors on vous attend avec impatience pour fêter 2016 dans la bonne humeur habituelle et autour d’un festin comme toujours sorti des musettes magiques de tout le monde Mercredi 3 février à 19h30 Maison des métallos.

Pour celles et ceux qui ont assisté à notre précédent ciné-croque, consacré à Notre-Dame-des-Landes, voici le rappel des liens promis par Gilles Sabatier :

- Le site de Reporterre, avec les dernières (mauvaises) nouvelles et un dossier complet consacré à NDDL : http://www.reporterre.net/

- Site de la zad, avec l’actualité au jour le jour : http://zad.nadir.org/

- Site de l’ACIPA, qui regroupe notamment les paysans historiques : https://www.acipa-ndl.fr/

- Fiches thématiques bien faites : https://www.acipa-ndl.fr/pourquoi-dire-non/fiches-thematiques

- Site des naturalistes en lutte : https://naturalistesenlutte.wordpress.com/

- Le document évoqué par Gilles, une contre expertise sur la question de la biodiversité et sur les méthodes de compensation : https://naturalistesenlutte.files.wordpress.com/2014/11/ob_af0d4c_contribution-des-naturalistes-en-lutte-v-definiti-1.pdf trouvé sur https://naturalistesenlutte.wordpress.com/documents-a-telecharger/

- De la ZAD aux communaux - que va devenir la ZAD ? : https://lundi.am/De-la-ZAD-aux-Communaux-Partie-I


À voir aussi (et entre autres choses)

À LA MAISON DES MÉTALLOS

On l’appelait "Chocolat"
Sur les traces d’un artiste sans nom

exposition

Affiches, photographies, extraits de journaux et de films, caricatures, images publicitaires, archives sonores constituent autant de documents exceptionnels présentés pour la première fois au grand public, par l’historien Gérard Noiriel, commissaire de l’exposition, auteur de la biographie Chocolat, La véritable histoire d’un homme sans nom et conseiller historique sur le film de Roschdy Zem avec Omar Sy. Il s’agit de rappeler le rôle précoce qu’a joué la culture des esclaves afro-américains dans le spectacle vivant en France, en suivant l’histoire de Chocolat, jeune esclave cubain devenu à la fin du XIXe siècle le premier artiste noir ayant connu la célébrité en France. Vendu à un marchand espag nol, il arrive en Europe à l’âge de 10 ans. Il n’a pour seul bagage que les gestes des esclaves noirs qui dansaient sur le port de La Havane. Il est repéré par un célèbre clown anglais qui l’emmène à Paris en 1886. La plupart des français n’ont encore jamais vu de noirs. On se moque de lui. On le surnomme « Chocolat ». Il serre les dents et transforme son « handicap » en atout. Puisqu’il fait rire, il deviendra clown ! En 1888 il triomphe dans La Noce de Chocolat. À la fois clown, danseur, chanteur il est le roi des nuits parisiennes. Toulouse Lautrec fait son portrait ; il est filmé par les frères Lumière. Son personnage inspire les écrivains, les publicitaires, les fabricants de jeux, de jouets et de marionnettes. Pourtant, quand Chocolat meurt à Bordeaux en 1917, il est ente rr&eacut e ; dans une fosse commune.

+ en savoir plus

3 → 28 février
du mardi au samedi 14h → 20h
nocturnes jeudi 4, vendredi 5, et jeudi 11 février 14h → 22h
le dimanche 14h → 19h
fermée le lundi / entrée libre

paris11-infos@list.attac.org



À propos du comité local organisateur

Attac Paris 11