Attac 38 - 7 soirées/débats en Nord-Isère : des Traités de libre échange (TAFTA et autres) qui pourront bouleverser nos vies, nos communes ..

7 soirées/débats en Nord-Isère : des Traités de libre échange (TAFTA et autres) qui pourront bouleverser nos vies, nos communes ...
(après d’autres soirées déjà réalisées à à St André le Gaz, Villefontaine, Bourgoin, la Côte St André, Le Grand Lemps)

Le Grand Marché Transatlantique, pourquoi ?

Quels avantages ? Pour qui ?
Quels risques ? Pour qui ?

« Entre le faible et le fort, c’est la loi qui libère et la liberté qui asservit » Lacordaire

Soirées projection/débat citoyen autour du film (30mn)
de Marie Monique Robin : « les Déportés du Libre Échange »
et un petit diaporama

-  Jeudi 24 septembre 20h Charavines salle municipale,
face à la boulangerie ; contact : 06 27 27 20 37

-  Vendredi 9 octobre 20h Saint Georges d’Espéranche
contact : Georges Loubet 06 76 33 65 37

-  Mercredi 14 octobre 20h St Clair de la tour salle du canal près
salle polyvalente ; contact : André Arnaud 06 80 53 83 65

-  Lundi 26 octobre 20h Heyrieux salle du foyer
contact : Georges Loubet 06 76 33 65 37

-  Vendredi 30 octobre 20h La Verpillière salle des fêtes face Mairie
contact : Robert Pilli 06 31 79 33 92

- Jeudi 5 Novembre 20h Meyrié salle la Fontaine
Contact : Robert Pilli 06 31 79 33 92

-  Vendredi 6 novembre 20h Saint Ondras salle des fêtes
près mairie ; contact : Raymond Marion 06 12 29 09 31

Les Grands Marchés Transatlantiques,
Une Aubaine ou une Catastrophe ?
Juste un grand marché ?

Un projet d’accord de libre-échange extrêmement important entre l’Amérique
du Nord (USA pour le TAFTA et CANADA pour le CETA) et l’Union
Européenne, sont en cours de négociation depuis 2013 à l’abri du regard des
peuples et de leurs élus.
De nombreuses fuites nous laissent perplexes, sur de nombreux aspects.

Que nous cachent de tels secrets ?

Qui sont les partisans de ces « Traités de libre échange » ?
Les multinationales, la « Commission européenne », le FMI, les gouvernements
(avec de grosses nuances), certains élus ...

Leurs arguments :
« C’est le sens de l’histoire, le progrès ; ça va favoriser l’économie, la croissance
(plus 0,5 % par an d’après la "Commission" elle même), l’emploi
(400.000 emplois espérés, 20 millions de chômeurs aujourd’hui) d’ici 2027 »

Nous avons du mal à trouver des précisions, des études chiffrées sur les
avantages de ces traités entre autre par secteurs d’activité ou pour les PME, les
salariés…

Qui sont les opposants ?
De nombreuses ONG et associations (de consommateurs, de défense des plus
fragiles, de solidarité nationale et internationale...), des économistes, des
syndicats, des élus qui comme la majorité des citoyens découvrent
progressivement ces traités.

Leurs arguments :
« Des avantages exorbitants sont prévus pour les multinationales ; une
place disproportionnée leur est réservée dans les négociations : 88 % des
consultations par la Commission européenne s’adressent aux lobbies
d’affaires ! Et donc bien peu pour les associations, syndicats élus, ... »
« La démocratie est gravement bafouée et sera de + en + mise à mal par ces
traités : pourquoi un tel secret imposé par la "Commission » ?
De nombreux élus de tout bord se plaignent mais rien n’y fait.
« Les avantages de tels traités sont trop vagues et incertains »
« Les belles promesses ne s’appuient sur aucune réalité économique et sont
systématiquement démenties par les nombreux traités du même type déjà en
application (ex. l’ALENA entre USA, canada, Mexique) et dont les résultats
sont catastrophiques même si quelques entreprises ont réalisées de belles
performances financières. »
« Pourquoi renforcer encore le pouvoir des financiers et des multinationales
qui imposent déjà trop souvent leur lois aux citoyens et même aux
gouvernements (chantage, corruption..). »

Extraits des documents « fuités » et analysés par des spécialistes juridiques :

✗ « la libéralisation totale des marchés, des investissements, feront voler en
éclats des lois ou des règles qui protègent les citoyens, les consommateurs,
(santé, environnement), les communes, régions ou pays les plus fragiles… et ce
au seul bénéfice des multinationales. » par ex. celles interdisant les viandes
chlorées, hormonées... ainsi que les OGM. Démantèlement de toutes les
protections douanières notamment agricoles, ce qui fragiliseraient encore plus
une profession déjà en détresse (nombre d’agriculteurs se suicident tous les ans).
✗ « Remise en cause des services publics et de la protection sociale. »
✗ « Pouvoir accru des multinationales pour accéder à l’exploitation des
ressources dans tous les territoires (pétrole, gaz de schiste, terres rares) : pillage
accru des pays pauvres. »
✗ Institution d’un tribunal d’arbitrage privé entre les investisseurs et les États qui
permettrait aux multinationales de contester les lois qui les gênent au mépris de
nos institutions, de notre justice,de la démocratie. Seules les multinationales
peuvent attaquer les états, l’inverse n’étant pas du tout prévu ce qui rendra
impossible une action judiciaire contre un industriel malhonnête ! »

C’est grave ! Que faire ?
➔ S’informer et informer en allant sur les sites et dans les médias sans publicité.
➔ Interpeller nos élus, leur donner votre avis ;
➔ Rejoindre ou soutenir les associations

Parlons-en ! Çà urge ! N’attendons pas qu’il soit trop tard pour nous
informer, discuter et donner notre avis.
Déjà plus de 2 millions signatures de 19 pays européens sur une
pétition qu’il est encore possible de signer (*) Certaines régions, collectivités,
communes, .. ont pris position en se déclarant « Hors TAFTA »
(*) https://www.collectifstoptafta.org/agir/article/signez-l-ice-auto-organisee



À propos du comité local organisateur

Attac Nord Isère