18e édition du festival de cinéma d’Attac : Images Mouvementées

Pour sa 18e édition, Images mouvementées, le festival de cinéma d’Attac, se positionne « contre la violence des dominants ». Des films et des débats contre les violences policières (dans les quartiers populaires, envers les manifestant·e·s ou en direction des migrant·e·s), contre les maltraitances gynécologiques et obstétricales et contre la destruction de l’hôpital public.

La billetterie est accessible à ce lien : https://www.cinqcaumartin.com/reserver/

Celles et ceux qui sont en position de pouvoir, de domination, celles et ceux qui se savent privilégié·e·s, entendent évidemment conserver leur statut, et cette fin justifie tous les moyens, y compris l’usage de la force. Les femmes, ainsi, subissent bien trop souvent des violences liées à leur statut de femmes, vestiges d’une société patriarcale qui s’arroge toujours des droits sur leurs corps et qui les voudrait obéissantes et vulnérables.

Parce que cette violence qui s’associe à la loi du plus fort nous apparaît inacceptable, nous consacrons la 18e édition du festival de cinéma d’Attac « Images mouvementées » à la dénoncer en images, avec une sélection de films forts, et à imaginer ensemble, dans le cadre des débats, comment la désamorcer durablement.

Pour cette 18e édition, le festival du cinéma d’Attac assurera la projection de :

MARDI 15 SEPTEMBRE
  • (AVANT-PREMIÈRE) Un pays qui se tient sage de David Dufresne – Documentaire, France, 2020, 90 minutes
    Suivi d’une discussion David Dufresne, le réalisateur du film, Michel Forst, Rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des défenseurs des droits de l’Homme et Nicolas Kramayer, responsable du programme Libertés d’Amnesty International.
JEUDI 17 SEPTEMBRE
  • À nos corps défendants de IanB – Documentaire, France, 2019, 90 minutes
    Suivi d’un débat "Quartiers populaires / police impopulaire ?" animé par Patrice Coulon, du MAN (Mouvement pour une Alternative Non-Violente) Île-de-France, avec IanB, du collectif Désarmons-les, réalisateur du film À nos corps défendants, Fabien Jobard, directeur de recherches au CNRS, affecté au Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CESDIP), auteur de Politiques du désordre. Police et manifestations en France.
MARDI 22 SEPTEMBRE
  • Tu enfanteras dans la douleur d’Ovidie – Documentaire, France, 2019, 59 minutes
    Suivi d’un débat "Les complaintes du vagin" avec Nina Faure, réalisatrice du film Paye (pas) ton gynéco, Mélanie Déchalotte, journaliste, documentariste, autrice du Livre noir de la gynécologie, Ghada Hatem, gynécologue-obstétricienne, présidente du CEGORIF, fondatrice de la Maison des Femmes.
JEUDI 24 SEPTEMBRE
  • Demain est si loin de Muriel Cravatte – Documentaire, France, 2019, 88 minutes
    Suivi d’un débat "Bienvenue en France (ou pas)" avec Muriel Cravatte, réalisatrice du film Demain est si loin,
    un membre du collectif Solidarité Migrants Wilson, Amina Damerji, de l’association SOS Méditerranée, et Catherine Wihtol de Wenden, politologue spécialiste des questions migratoires, directrice de recherche émérite au CNRS.
MARDI 29 SEPTEMBRE
  • L’hôpital à fleur de peau de Cyril Denvers et Pierre Duyckaerts – Documentaire, France, 2018, 70 minutes
    Suivi d’un débat "L’hôpital public en réanimation" avec Cyril Denvers, réalisateur du film L’hôpital à fleur de peau, Anne-Marie Berthomier, infirmière anesthésiste DE à l’hôpital public en île de France et ancienne secrétaire fédérale SUD Santé Sociaux, Nathalie Coutinet, économiste à l’Université Paris 13, chercheuse au Centre d’économie de Paris Nord, membre des Economistes Atterrés, et Sabrina Ali Benali, médecin, auteure du livre La Révolte d’une interne – Santé Hôpital en état d’urgence
JEUDI 1er OCTOBRE
  • Gilets jaunes, une répression d’État de Cléo Bertet, Matthieu Bidan et Mathieu Molard (Streetpress), France, 2019, 57 minutes
    Suivi d’un débat "Gilets jaunes, colère noire : mutilés pour l’exemple ?" animé par François Marchand, du Mouvement pour une Alternative Non-violente, avec Mathieu Molard, l’un des réalisateurs du film Gilets jaunes, une répression d’État, rédacteur en chef de StreetPress, Vanessa Codaccioni, sociologue et politiste, autrice de Répression, l’État face aux contestations politiques, et Paul Rocher, économiste et politiste, auteur de Gazer, mutiler, soumettre

S’y rendre :

Cinéma Les 5 Caumartin
101, rue St Lazare, Paris 9e
M° St Lazare ou Havre-Caumartin

Tarifs :

  • Tarif unique : 7,50 €
  • Carte 6 séances : 36,90 € (non nominative – plusieurs places utilisables pour une même séance – valable 6 mois dans les 3 cinémas : 5 Caumartin, 7 Parnassiens, Le Lincoln)
  • Tarif groupe (à partir de 12 personnes) et scolaires : 6 €

La billetterie est accessible à ce lien : https://www.cinqcaumartin.com/reserver/

Le festival est co-organisé par le comité Attac Paris Nord-ouest et le cinéma Les 5 Caumartin.

Toutes les informations au sujet du festival sont à retrouver sur : https://www.imagesmouvementees.fr/

PNG - 450.7 ko

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org

Notre agenda

> 26 septembre
Lubrizol 1 an après, on n’oublie pas !

Lubrizol - Rouen