Université européenne du réseau Attac : un accélérateur de convergences

lundi 29 août 2011, par Attac France

L’Université d’été des Attac d’Europe a réuni plus de 1300 participants, engagés dans de nombreux mouvements citoyens d’Europe et des autres continents. Échanges d’expériences et de luttes, débats sur nos idées, construction de revendications et de mobilisations communes : les centaines d’ateliers et plénières sur les questions financières, écologiques, sociales et démocratiques nous ont fait franchir une étape supplémentaire dans la construction du réseau international Attac et, espérons-le, d’un mouvement social européen ouvert sur le monde. Car l’heure est à l’indignation et à l’action citoyenne, partout dans le monde. Nos amis d’Afrique du Nord ont animé plusieurs ateliers pour débattre de l’avancée des révolutions en cours et des solidarités à construire. En Europe, loin d’être désarmée, la finance est plus agressive que jamais : nos amis d’Espagne, du Portugal et de Grèce ont exposé les luttes en cours dans leurs pays et nous avons travaillé à renforcer nos liens. Nous avons discuté des expériences latino-américaines d’audit des dettes publiques et des initiatives qui démarrent sur ce thème en Europe. Des expériences et des projets innovants d’économie démocratique ou de transition énergétique ont suscité de nombreux débats et permis de préparer ces importantes échéances de 2012 que sont le Forum alternatif mondial de l’eau à Marseille et le sommet « Rio+20 ». Aujourd’hui, avec l’aggravation de la crise financière, l’ultralibéralisme progresse dans les faits mais perd sa légitimité. Il y a douze ans, quand nous avons lancé l’idée de taxer les transactions financières, nous passions pour de grands idéalistes. Aujourd’hui, tous les responsables politiques reprennent cette idée. Certes, il reste à la mettre en œuvre, mais c’est une victoire idéologique. Faisons le pari que toutes nos autres propositions, dans quelques années, auront le même statut d’évidences : • s’attaquer aux racines de la crise en régulant drastiquement la finance , – placer les banques sous contrôle citoyen, à commencer par la Banque centrale européenne qui doit pouvoir prêter directement aux États-membres, , • dénoncer les dettes illégitimes, partager les richesses et construire une réelle Europe sociale, avec un nivellement par le haut en Europe des acquis sociaux et la mise en place d’une fiscalité commune, notamment sur les entreprises, • renforcer les services et investissements publics répondant aux besoins sociaux et écologiques. Nous agissons avec nos partenaires pour faire valoir ces idées. Les résistances nationales se multiplient. Mais des liens sont nécessaires pour peser à un niveau européen. C’était l’objectif largement atteint de cette université européenne, ce sera le but de nos mobilisations communes à venir, notamment le 15 octobre à l’appel des Indignés espagnols et du 1er au 4 novembre contre le G20 à Nice. Les mouvements Attac réunis à Fribourg ont constaté ensemble qu’à l’image des mouvements sociaux en cours, la question de la démocratie occupe une place de plus en plus centrale dans notre réflexion et notre activité. Car pour sortir l’humanité de sa crise globale, l’intervention directe des peuples et des citoyens est incontournable. Attac France, Paris, le 29 août 2011

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org