Sauvetage de la Grèce : la Commission européenne confirme les chiffres d’Attac

vendredi 28 juin 2013, par Attac France

La Commission européenne et le gouvernement allemand ont réagi à la publication du rapport d’Attac Autriche qui montre qu’au moins 77% de l’argent du « plan de sauvetage de la Grèce » ont bénéficié directement au secteur de la finance.

Répondant aux questions d’Arte Journal, Simon O’Connor, porte-parole de la Commission européenne, a déclaré que le rapport contenait des « affirmations trompeuses » concernant le manque de transparence des informations sur les plans de sauvetages… mais il a reconnu que « les banques ont obtenu une part non négligeable des fonds »[1], validant ainsi implicitement le chiffrage d’Attac.

Pour lui, le sauvetage du secteur bancaire grec a permis la mise en place d’un « gouvernement stable » grâce auquel « le pays a toutes ses chances de retrouver un équilibre ». La réponse du gouvernement allemand à la publication du rapport d’Attac est similaire : sauver les banques a permis de donner du temps au gouvernement grec pour mettre en œuvre les réformes de la Troïka[2].

« Ces réponses sont incroyablement cyniques : le sauvetage des banques grecques et des créanciers de la Grèce a sécurisé les profits du secteur financier et accru la dette publique au détriment du peuple grec » note Alexandra Strickner, d’Attac Autriche.

Pour Dominique Plihon, porte-parole d’Attac France, « les politiques d’austérité démentielles imposées par la Troïka pour rembourser la dette ont provoqué une catastrophe sociale. Le " gouvernement stable ", que félicite la Commission, s’est lancé dans une dérive autoritaire en fermant la radiotélévision publique. Le sauvetage de la Grèce suppose au contraire un effacement des dettes et une relance des investissements publics, en particulier ceux destinés à la transition énergétique  ».

[1] Interview : "Le rapport contient des affirmations trompeuses" (Arte TV) http://www.arte.tv/fr/interview-le-rapport-contient-des-affirmations-trompeuses/7560568.html

[2] Attac study traces rescue funds for Greece (Deutsche Welle) http://www.dw.de/attac-study-traces-rescue-funds-for-greece/a-16886529?maca=en-aa-econ-864-rdf

L e rapport de synthèse complet est disponible à l’adresse suivante : http://www.france.attac.org/articles/plans-de-sauvetage-de-la-grece-77-des-fonds-sont-alles-la-finance

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org