Rien ne saurait justifier l’agression israélienne dans les eaux internationales

lundi 31 mai 2010, par Attac France

Le 31 mai 2010 au matin, l’État israélien a attaqué une flottille humanitaire qui se dirigeait sur Gaza avec à son bord des centaines de militants pour la plupart européens et du matériel (aide médicale, matériaux de construction, maisons préfabriquées, kits scolaires) à destination des Gazaouis asphyxiés sur leurs terres par un blocus inacceptable. Au moins dix personnes auraient été tués et une trentaine blessées ; Attac salue le courage des militants ayant participé à cette action, et exprime ses condoléances aux familles des victimes de la violence de l’armée israélienne. Les gouvernements des pays riches,à l’unanimité dont la France, ont accueilli il y a quelques jours Israël au sein de l’OCDE : ce nouveau signe de complaisance a pu laisser croire à l’État israélien qu’il avait les mains libres. Attac demande au Gouvernement français de convoquer l’ambassadeur d’Israël pour lui signifier sa condamnation de l’agression de l’armée israélienne et d’intervenir pour que le Conseil de sécurité des Nations Unies réuni condamne l’action israélienne, préconise des sanctions internationales et traduise en justice les responsables israéliens du meurtre de civils désarmés lors de l’assaut par l’armée israélienne. Attac demande au Gouvernement français d’agir auprès de la Commission européenne et du Parlement européen :

  •  pour exiger la levée du black-out sur l’information, la mise en liberté immédiate des militants illégalement détenus, la restitution des bateaux arraisonnés et des marchandises qu’ils contenaient ;
  •  pour exiger la levée sans délai du blocus de Gaza ;
  •  pour suspendre l’accord d’association Union Européenne-Israël. Attac et ses adhérents, en accord avec la Plate-forme des ONG françaises pour la Palestine, se joignent à toutes les initiatives prises pour exprimer fortement la réprobation citoyenne et réaffirment leur solidarité avec tous ceux qui résistent à l’occupation israélienne des territoires palestiniens.

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org