Raymond Aubrac : la tranquillité révolutionnaire

jeudi 12 avril 2012, par Attac France

Raymond Aubrac vient, à 97 ans, de nous quitter. Dès 1940 parmi les tout premiers, il s’était engagé, avec sa femme Lucie, dans la résistance aux nazis. Le 2 avril dernier il publiait dans le quotidien Le Monde avec, notamment, Stéphane Hessel, une tribune intitulée « La France doit résister ». Plus de 70 ans de lutte contre la barbarie et pour instaurer un autre monde. Attac salue ce courage clairvoyant et cette constance qui l’amenait à rappeler il y a quelques jours encore, que ce qu’il avait été possible d’instaurer, avec le Conseil national de la Résistance, dans un pays détruit, était tout autant nécessaire et possible aujourd’hui. Attac salue avec émotion ce grand homme et s’enorgueillit de s’inscrire dans le sens qu’il avait donné à sa vie. Raymond Aubrac et Lucie, qui affirmait que « le mot résister doit toujours se conjuguer au présent », cela a aussi été une magnifique histoire d’amour. Merci à eux. Attac France, Paris, le 12 avril 2012

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org