Pour une commission d’enquête parlementaire sur la dette publique !

Le Collectif pour un audit citoyen de la dette [1] s’adresse aujourd’hui aux députés et sénateurs pour leur demander la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire sur la dette publique.

( courrier disponible ici ).

Hier encore, Didier Migaud, Président de la Cour des Comptes, appelait le gouvernement à durcir l’austérité en taxant les allocations familiales. Pourtant, de nombreuses voix s’élèvent en France et dans le monde, et même au FMI, pour mettre en doute l’efficacité des politiques d’austérité budgétaire, économiquement absurdes et socialement désastreuses.

Car il est temps de réévaluer sérieusement les arguments qui justifient depuis près de 30 ans la réduction des recettes publiques via les exonérations de charges sociales et autres cadeaux fiscaux au bénéfice des grandes entreprises. Quant aux coupes forcenées des dépenses et investissement publics, elles plongent la France et l’Europe dans une spirale de récession et de reculs sociaux et doivent laisser la place à une politique vigoureuse de transition écologique et de création d’emplois.

C’est pourquoi nous demandons au Parlement de mettre en place une Commission d’enquête afin de mener des investigations approfondies sur la dette publique, en examinant les causes des déficits publics depuis une vingtaine d’années. Nous sommes prêts, bien entendu, à contribuer aux travaux de cette Commission, afin de contribuer au nécessaire débat citoyen sur l’origine de la situation actuelle et sur les moyens d’en sortir.

Depuis octobre 2011, des dizaines de milliers de citoyens et de nombreuses organisations du mouvement social ont engagé et soutenu la démarche du Collectif pour un audit citoyen de la dette (CAC) dans le cadre d’une mobilisation à l’échelle nationale et sur l’ensemble du territoire. 

Notes

[1Le collectif pour un audit citoyen de la dette publique est constitué d’un cinquantaine d’organisations associatives et syndicales (dont la FSU, la CGT et l’Union Syndicale Solidaires) avec le soutien de partis politiques.

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org