L’évacuation par la police du local loué par le réseau altermondialiste No Border à Calais met en lumière la situation faite aux personnes sans papiers en Europe.

vendredi 19 février 2010, par Commission migrations

D’un côté, les entreprises utilisent ces travailleurs comme une main d’œuvre très peu chère et elles s’en servent pour tirer vers le bas les salaires et les conditions de travail de tous les salariés. De l’autre, L’Union européenne multiplie les obstacles à ce que les réfugiés accèdent à la protection qui leur est due, les transforme en sans papiers et ainsi les condamne à l’errance à travers l’espace européen et les pays voisins. Elle refoule les demandeurs d’asile d’abord soit vers les pays où ils sont entrés en vertu du règlement de Dublin, soit vers les pays tiers tels la Lybie, le Maroc ou la Turquie.


Des exilés sont aujourd’hui présents à Calais, sur le littoral français et belge de la Manche et de la Mer du Nord, le long du canal Saint Martin à Paris, à Nice ou Angers. La plupart viennent de pays en guerre et vivant sous des dictatures : Afghanistan, Iran, Irak, Soudan, Erythrée, Somalie, Ethiopie,…

Attac dénonce la situation qui leur est faite en particulier à Calais : absence d’hébergement, obstacles multiples à l’accès à une protection pour les mineurs et demandeurs d’asile, violences policières, destruction systématique des abris, des couvertures et effets personnels.

Attac demande la mise en place d’un accueil digne en France des exilés et un accès effectif aux régimes de protection. Attac rappelle son soutien à la liberté de circulation et d’installation en Europe aux mêmes conditions que celles des ressortissants européens.

  expulsions.jpg

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulgées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org