L’appel d’Eric Cantona : le temps est venu d’agir pour des banques citoyennes

vendredi 3 décembre 2010, par Attac France

Suite à l’interview d’Eric Cantona à Presse-Océan, suggérant aux clients de retirer leur argent des banques pour faire s’écrouler leur système de domination, un « buzz » s’est constitué sur Internet. Un site « Bankrun » a été créé pour appeler à un retrait massif et simultané d’argent le 7 décembre prochain. Selon les initiateurs de ce site, il s’agit de dénoncer les ravages d’un « système financier mondialisé dérégulé et incontrôlable », et d’exiger « la création d’une banque citoyenne, au service des citoyens ». Cette initiative rencontre un écho certain auprès de citoyens atterrés de voir les plans d’austérité déferler sur l’Europe au motif qu’il faudrait « rassurer les marchés financiers » et sauver les banques. Nombreux sont ceux qui souhaitent agir ici et maintenant, pour montrer aux gouvernants qu’ils refusent ces politiques irresponsables. Au stade actuel l’action citoyenne n’a que très peu de chance de déclencher un mouvement de retrait généralisé, susceptible de menacer les banques. Leur stabilité est d’ailleurs bien plus mise en danger par la folle vague de spéculation actuellement en cours contre l’euro... En outre les liens apparents sur le web de certains promoteurs de l’initiative « Bankrun » avec des secteurs de l’extrême-droite doivent inciter à la prudence. Il n’en demeure pas moins que la mobilisation des citoyens doit se développer pour exiger la mise au pas des banques prédatrices. Les mouvements citoyens doivent en même temps favoriser l’émergence de banques alternatives, solidaires et écologiquement responsables, comme le proposent par exemple les Amis de la Terre, l’une des associations fondatrices d’Attac (voir http://www.amisdelaterre.org/IMG/pd...) : c’est alors que l’appel aux citoyens à transférer leurs comptes bancaires aura un sens. L’écho important de la proposition d’Eric Cantona montre qu’une attente forte existe dans la société. Attac lutte depuis douze ans contre la domination de l’industrie financière. Nous nous engageons à renforcer dans la durée l’action citoyenne contre le pouvoir de la finance, pour l’émergence de banques alternatives et solidaires, et pour la socialisation du système bancaire. L’association continuera à s’y employer dans les mois à venir avec ses partenaires. Attac France, Paris, le 3 décembre 2010

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulgées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org