Nouvelle initiative! Découvrez 👉 l'Observatoire de la justice fiscale 🔭

L’agence FRONTEX doit être démantelée

jeudi 5 juin 2008, par Attac France

Au lieu d’une réelle politique de partenariat avec les pays du Sud, l’Union européenne n’a que des réflexes de peur, d’isolement et de xénophobie vis-à-vis de leurs peuples. Loin de s’appuyer sur le dynamisme et l’énergie des migrant-e-s qui luttent pour leur survie et celle de leurs familles, elle les stigmatise comme des délinquant-e-s, ferme leurs itinéraires naturels et les oblige à s’engager dans des parcours migratoires difficiles et dangereux, souvent mortels.

L’UE a créé en octobre 2004 FRONTEX, l’agence des frontières européennes extérieures. Il s’agit d’une institution policière, opérationnelle depuis octobre 2005 ; elle est dotée d’avions, d’hélicoptères, de navires organisés en « réseau des patrouilles européennes » conçues comme des unités de réaction rapide anti-migrant-e-s. Ces patrouilles et les accords de coopération que Frontex passe avec les polices algérienne, marocaine, mauritanienne, libyenne et sénégalaise, associés à la traque des sans-papiers dans la plupart des pays européens, sont des pratiques criminelles incompatibles avec l’ouverture de l’Europe à des relations équilibrées et fraternelles avec les peuples du Sud. La création et le renforcement de cette force policière est contraire aux droits humains fondamentaux des migrant-e-s, comme à l’histoire de l’Europe, produit de multiples brassages et migrations au cours de l’histoire et source de courants migratoires massifs vers tous les continents.

C’est pourquoi Attac France demande le démantèlement de l’agence FRONTEX et soutient la journée d’action européenne du 6 Juin à Varsovie, où se trouve le siège de FRONTEX.

Attac France,
Montreuil, le 5 juin 2008

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org