La France doit soutenir les initiatives allemandes contre la spéculation financière

dimanche 23 mai 2010, par Attac France

Angela Merkel l’a déclaré le 19 mai : l’Allemagne va proposer au G20 de Toronto la mise en place d’une taxe sur les transactions financières. Si le G20 ne veut pas, elle le proposera à l’Union européenne. Si les Britanniques ne veulent pas, elle le proposera à la zone euro. Et si personne ne veut le faire, l’Allemagne le fera seule, comme elle a déjà interdit la vente à découvert de certains produits dérivés . C’est la première fois qu’un dirigeant européen de premier plan montre cette détermination dans la lutte contre la spéculation financière. Peu importe les souhaits réels de Mme Merkel : elle a dû prendre en compte l’exaspération de l’opinion publique allemande et la campagne menée depuis plusieurs mois par de nombreux syndicats et associations dont Attac Allemagne. Jusqu’ici le gouvernement français a suivi l’Allemagne dans ses orientations les plus régressives : imposer l’austérité partout en Europe, interdire les déficits dans la Constitution. Mais pas pour la régulation financière : Christine Lagarde a critiqué la décision unilatérale des Allemands contre la spéculation sur les dérivés, et Nicolas Sarkozy n’a pas soutenu les propos de Mme Merkel sur la taxe. Nous demandons aux autorités françaises de soutenir clairement les propositions allemandes contre la spéculation financière, et de s’engager fermement dans la même direction : le G20, sinon l’Union européenne, sinon la zone euro, sinon la France et l’Allemagne, doivent décider de taxer enfin les transactions financières. Nous appelons l’ensemble des forces politiques, syndicales et associatives en France à faire pression en ce sens sur le gouvernement. Désarmer la finance est indispensable pour faire échec aux régressions sociales aujourd’hui programmées, en France et en Europe, et pour financer les besoins sociaux et écologiques. Attac France va proposer à ses partenaires syndicaux et associatifs engagés dans une pétition pour la taxation des transactions financières ( http://www.france.attac.org ) de demander ensemble un rendez-vous la semaine prochaine à Nicolas Sarkozy pour lui exprimer notre volonté de voir la France prendre clairement position. Attac France, Montreuil, le 22 mai 2010

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org