EDF doit abandonner ses poursuites envers des militants pour la justice climatique

lundi 25 février 2013, par Attac France

EDF doit immédiatement abandonner ses poursuites envers des militants pour la justice climatique au Royaume-Uni.

En octobre dernier, seize militants pour la justice climatique du groupe « No Dash for gas » ont occupé pendant une semaine deux cheminées de la au gaz d’EDF de West Burton pour dénoncer le plan du gouvernement visant à construire 40 nouvelles centrales à gaz. EDF les poursuit aujourd’hui pour cette action de désobéissance civile pacifique en exigeant qu’ils versent 5 millions de livres. Si les poursuites d’EDF devaient aboutir, les militants concernés perdraient leurs maisons et seraient obligés de reverser à EDF une part importante de leurs salaires pour les décennies à venir. Ces 5 millions de livres ne représentent que 0,3% des bénéfices annuels d’EDF au Royaume-Uni, qui ont augmenté de 7,5% en 2012 pour atteindre 1,7 milliards de livres.

Les dirigeants d’EDF et ses actionnaires, notamment l’État français en tant qu’actionnaire majoritaire (84,4 %), doivent retirer immédiatement leurs poursuites envers ces militants pacifiques œuvrant pour l’intérêt général. Attac France invite les organisations syndicales, associatives et politiques à dénoncer cet acte d’intimidation qui vise à faire taire toutes celles et tous ceux qui voudraient utiliser des pratiques de désobéissance civile non-violente pour dénoncer des crimes sociaux ou environnementaux.

En maintenant les poursuites, EDF et le gouvernement français démontreraient le peu d’importance qu’ils accordent aux dérèglements du climat et à la démocratie. La construction de ces centrales à gaz hypothèquerait toute possibilité pour le Royaume-Uni d’atteindre ses (maigres) objectifs de réduction d’émissions de gaz à effets de serre, contribuant à conduire la planète à des dérèglements climatiques irréversibles. En s’opposant à ce programme irresponsable, ces militants pour la justice climatique mériteraient reconnaissance et médaille, pas des poursuites-bâillons.

Attac France apporte tout son soutien à ces militants et encourage toutes les initiatives citoyennes permettant de renforcer la lutte contre les dérèglements climatiques.