Contre les agissements de la multinationale pétrolière ExxonMobil

lundi 17 mars 2008, par Attac France

En février dernier la multinationale pétrolière américaine ExxonMobil a obtenu d’un tribunal de première instance de Londres le « gel » de 12 milliards de dollars d’actifs de la compagnie nationale vénézuélienne PDVSA. Elle a réagi ainsi à la décision du gouvernement vénézuélien de prendre un contrôle majoritaire des sociétés exploitant les ressources du pays en hydrocarbures. Cette décision avait été acceptée, certes de mauvais gré, mais moyennant indemnisation, par 30 des 32 compagnies étrangères opérant au Venezuela. Par sa posture agressive, totalement soutenue par l’administration Bush qui lui renvoie ainsi l’ascenseur (après avoir bénéficié de son soutien financier massif à chaque élection), ExxonMobil participe activement à la tentative de déstabilisation de la Révolution bolivarienne organisée par Washington, et qui n’a pas cessé depuis 1999. ExxonMobil sait parfaitement ce qu’elle fait. Ce sont en effet les bénéfices de PDVSA qui, pour l’essentiel, servent à financer, entre autres, les programmes massifs d’accès de l’ensemble de la population à l’éducation et à la santé mis en place par le gouvernement de Hugo Chávez. Au-delà, la multinationale entend porter un coup d’arrêt, notamment en Amérique latine, aux politiques de récupération de leurs ressources naturelles par des gouvernements progressistes. Attac France exprime sa solidarité avec le peuple et le gouvernement vénézuéliens dans le bras de fer qui les oppose à ExxonMobil, et demande aux mouvements sociaux français de la manifester également. Par ailleurs, ExxonMobil, comme la plupart des autres compagnies pétrolières, est une véritable menace écologique mondiale. Elle n’a cessé de financer (plusieurs dizaines de millions de dollars depuis 1998) des institutions (comme la Heritage Foundation et le George C. Marshall Institute) et des « chercheurs » niant la réalité du réchauffement climatique et s’opposant à l’application du Protocole de Kyoto. Attac France proposera aux autres Attac d’Europe et aux nombreuses autres organisations luttant pour une rupture avec les politiques énergétiques destructrices de la planète une campagne d’information sur les agissements des grandes compagnies pétrolières, dont Total. Cette campagne fournira également l’occasion de promouvoir des politiques alternatives fondées sur l’impératif écologique. Attac France, Montreuil, 15 mars 2008.

Soutenez nos actions : 80 000€ pour bloquer Amazon

Avancement de la campagne : 20980 € sur 80000 € !

26.23%

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org

Le flux

31/10 Pour mieux comprendre la situation à Hong-Kong (Séverine Arsène, Placer l’altermondialisme et la solidarité au cœur des relations internationales)

31/10 On ne protège pas la démocratie quand on la suspend (Collectif, Placer l’altermondialisme et la solidarité au cœur des relations internationales)

31/10 Le gouvernement chilien veut mettre en ordre sa maison avant l’arrivée de Trump (Luciana Ghiotto, Placer l’altermondialisme et la solidarité au cœur des relations internationales)

31/10 Amérique latine. « Au Chili, le socle institutionnel est issu de la dictature » (Franck Gaudichaud, Placer l’altermondialisme et la solidarité au cœur des relations internationales)