Un remaniement qui enterre la promesse de faire de l’égalité femmes-hommes la grande cause du quinquennat

A l’instar de plusieurs mouvements féministes, Attac s’inquiète du message idéologique machiste envoyé par la nomination de certains ministres au nouveau gouvernement.

Un avocat qui devient Garde des Sceaux, ça s’est déjà vu. Un avocat pénaliste défendant des criminels, c’est son métier. Mais il y a la manière de plaider et le hors-prétoire. Il se trouve que Me Éric Dupond-Morett iI a l’habitude de caresser dans le sens du poil, avec une gouaille empreinte de machisme, l’idéologie encore trop souvent partagée sur le viol, sur des femmes victimes que l’on rend responsables soit d’avoir provoqué, soit de ne pas avoir fait entendre leur refus suffisamment clairement...

Avant toute condamnation, Gérald Darmanin bénéficie de la présomption d’innocence, c’est normal. Mais de là à être promu Ministre de l’intérieur alors qu’il est sous le coup d’une accusation de viol qui vient juste de faire l’objet, en juin, d’une reprise d’investigations, il y a un grand pas, allègrement franchi par le pouvoir, qui paraît inconcevable. Inconcevable encore la réaction de l’Élysée qui affirme que cette plainte pour viol n’est pas un obstacle.

Ces deux-là à la Police et à la Justice ? C’est inacceptable. Comme si ce n’était pas suffisant, E. Macron annonce la relance de la « réforme » des retraites en privilégiant un allongement de la durée de cotisation : cela ne ferait que pénaliser plus durement encore les femmes, du fait qu’elles ont en moyenne des durées de carrières plus courtes que les hommes, et donc déjà plus de difficultés à atteindre la durée exigée.

E. Macron avait annoncé que l’égalité entre les femmes et les hommes serait la grande cause de son quinquennat. Ces nominations et la reprise du projet de retraites enterrent définitivement cette promesse.

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org