Nouvelle initiative! Découvrez 👉 l'Observatoire de la justice fiscale 🔭

Sur l’esplanade du Louvre, Attac dénonce 5 ans d’injustices au profit des plus riches

mercredi 15 juin 2022, par Attac France

Tôt ce matin, une dizaine d’activistes d’Attac ont déployé une banderole géante sur l’esplanade du Louvre. Affichant les visages de Bernard Arnault et d’Emmanuel Macron, la banderole posait une question simple : « 5 ans d’injustices au profit des plus riches, stop ou encore ? ».

D’abord chouchoutés avec la suppression de l’ISF et l’instauration de la flat tax, les plus riches ont aussi été les grands gagnants de la politique du « quoiqu’il en coûte » durant la crise sanitaire. Ainsi, depuis le début de la pandémie, les 43 plus grandes fortunes françaises ont accumulé 236 milliards d’euros supplémentaires. Les cinq français les plus riches, Bernard Arnault en tête, ont pleinement tiré profit de la crise en doublant leur patrimoine sur la période [1] ! Pendant ce temps, les plus précaires n’ont pu bénéficier que de 0,8 % du plan de relance économique d’Emmanuel Macron [2].

Mais les inégalités ne sont pas que sociales. A titre d’exemple, pour le seul mois de mai 2022, le jet privé de Bernard Arnault a effectué 18 vols, qui ont émis 176 tonnes de CO2, soit 17 ans d’empreinte carbone moyenne d’un Français [3]. Selon un rapport du World Inequality Lab (Laboratoire sur les inégalités mondiales), les 1 % les plus fortunés de la planète sont aujourd’hui à l’origine de 17 % des émissions mondiales de gaz carbonique [4], mais le gouvernement refuse totalement d’agir pour endiguer ces excès prédateurs.

La France compte 4,1 millions de personnes mal-logées [5]. Les prix de l’essence et des biens de première nécessité explosent sous l’effet de l’inflation. Alors que les nappes phréatiques sont au plus bas et qu’une sécheresse historique se profile, une canicule exceptionnelle par sa précocité est annoncée dans les jours à venir. Les personnels soignants sont à bout de souffle, avec un risque majeur de défaillance des services d’urgences cet été, et ceux de l’Education nationale demandent désespérément plus de moyens... Face à ces inégalités, à la crise de nombreux services publics, que nous promet Emmanuel Macron ? La retraite à 65 ans, le conditionnement du RSA à une obligation de sous-travail, l’allégement des droits de succession, une nouvelle baisse des impôts de production et 15 milliards d’euros de coupe dans le budget de collectivités locales... En bref, la pérennisation d’un modèle néolibéral qui n’a pas manqué de prouver ces dernières années sa capacité à creuser les inégalités, ainsi que ses effets économiques, écologiques et sociaux néfastes.

Pour Raphael Pradeau, porte-parole d’Attac France, « donner une majorité parlementaire à Emmanuel Macron ne répondra pas aux urgences sociales et climatiques et rendra la vie de millions de français·es encore plus difficile tout en poursuivant une politique injuste au service des plus riches et des grandes entreprises ».

A l’inverse, Attac ne peut que souhaiter le renforcement à l’Assemblée nationale du nombre de député·es portant des alternatives écologiques, sociales et féministes qui s’opposeraient efficacement au projet macroniste et à l’extrême droite. Nos revendications trouveraient alors un écho bien plus favorable. En ce sens la large participation au deuxième tour des élections législatives est un enjeu décisif.

Selon Annick Coupé, porte-parole d’Attac France, « quel que soit le résultat des élections, il y aura besoin de mouvements sociaux forts. Nous préparons dès maintenant les batailles à venir sur les retraites, la défense des plus précaires et la mise au pas des multinationales prédatrices. »

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org