Soutien aux militant⋅e⋅s engagés contre le projet du centre d’enfouissement des déchets nucléaires à Bure (Meuse)

jeudi 6 août 2015, par Attac France

Un rassemblement à Bure, dans le sud de la Meuse, regroupe pendant dix jours, du 1er au 10 août, près d’un millier de militant·e·s altermondialistes et anticapitalistes qui ont installé leurs tentes près du site destiné à l’enfouissement de déchets radioactifs Cigéo.

L’opposition à la construction du site, qui se développe depuis vingt ans, s’est renforcée ces dernières semaines, suite au vote d’une disposition dans la loi Macron, sans débat au parlement. Quand bien même rejetée, sur la forme, par le Conseil constitutionnel, le gouvernement a d’ores et déjà annoncé que « l ’expérimentation de l’enfouissement des déchets nucléaires devrait faire l’objet d’une proposition de loi au premier semestre 2016  ». Cette annonce entérine ainsi la validité du projet qui prévoit le creusement de centaines de kilomètres de galeries afin d’y entreposer les plus dangereux des résidus radioactifs issus de l’industrie nucléaire et d’y stocker, à l’horizon 2025, 80 000 m3 de colis vitrifiés et bétonnés à 500 mètres de profondeur.

Attac s’oppose à ce nouveau projet dangereux, inutile et imposé en dehors de tout débat démocratique.

Attac apporte son soutien à ce rassemblement qui est aussi l’occasion d’échanger sur les actions et les mobilisations à venir dans le cadre de la COP 21. Une réflexion et des cadres pour l’action qui pourront se poursuivre lors de l’Université d’été d’Attac France à Marseille du 25 au 28 août.