Solidarité avec les militants de Thessalonique

mardi 13 mai 2014, par Attac France

À Thessalonique la privatisation de l’eau et de l’assainissement, aujourd’hui sous la responsabilité de la société publique EYATH, est engagée.

Partie prenante des plans d’austérité à l’initiative de la Troïka, cette décision va mettre un peu plus la Grèce sous la dépendance des multinationales, françaises dans ce cas puisqu’il s’agit de Suez environnement. Par la même occasion c’est la population qui va être touchée encore plus durement, comme elle l’est avec la dégradation et la privation d’accès à des services qui étaient jusqu’à présent des services publics.
L’organisation SOS to te nero (Sauvez l’eau) organise ce 18 mai un référendum local, dans la commune de Théssalonique. Il est soutenu par la campagne de l’EPSU, branche syndicale européenne des services publics qui est à l’initiative d’une initiative citoyenne pour que l’eau soit « bien public ».

Attac France apporte tout son soutien et souhaite, qu’après le référendum italien qui en 2011 avait remporté la victoire pour garder l’eau comme bien commun, les multinationales soient à nouveau empêchées de s’approprier des ressources communes et de détruire les institutions qui en assurent un accès pour tous. Suez environnement comme Veolia, doivent être contraintes de renoncer à toute initiative de privatisation et l’Union européenne soit contrainte doit légiférer en ce sens là, conformément à la reconnaissance par les Nations unies de l’accès à l’eau comme un droit humain.

Attac France invite à envoyer massivement des messages de soutien via le site d’ european water mouvement :
http://europeanwater.org/fr/actions/focus-par-pays-et-ville/414-solidarite-avec-les-militants-de-thessalonique