#PasAvecNotreArgent : 10 ans après la crise financière, prenons le contrôle sur la finance et notre avenir !

samedi 15 septembre 2018, par Attac France

Ce samedi 15 septembre marquait les 10 ans de la faillite de la banque d’affaires Lehman Brothers. A cette occasion plus de 60 actions ont été menées en France et des dizaines d’autres en Europe et aux États-Unis (notamment à New-York, Londres, Dublin, Édimbourg, Berlin, Francfort, Oslo, Prague, Madrid, ...) derrière le mot d’ordre #10yearsOn et #PasAvecNotreArgent.

Actions de désobéissance civile, d’éducation populaire, interpellation de décideurs politiques, conférences-débats... Les mouvements sociaux réunis au sein de la coalition « Change Finance » ont porté un message fort pour cette date symbolique : « 10 ans après la crise financière de 2008, prenons le contrôle sur la finance et notre avenir ! ».

En France, il s’agissait notamment de dénoncer la politique d’Emmanuel Macron, qui n’a absolument pas tiré les leçons de la crise financière de 2008 et favorise la dérégulation financière. Pour Raphaël Pradeau, porte-parole d’Attac France : « Flat Tax, suppression de la tranche marginale de la taxe sur les salaires, sabordage de la taxation des transactions financières, etc. Emmanuel Macron et son gouvernement surfent sur le Brexit en déroulant le tapis rouge aux banquiers et aux traders de Londres, prenant le risque d’un nouveau krach financier dont les conséquences économiques et sociales seraient un désastre pour la population ».

Pour Aurélie Trouvé, porte-parole d’Attac France : « Avec l’escalade des dérèglements climatiques et l’imminence d’une prochaine crise financière, nous n’avons plus le luxe d’attendre. Il est urgent d’agir individuellement et collectivement pour signifier aux banques que nous n’allons plus les laisser faire n’importe quoi avec notre argent. »

HSBC, la pire banque du monde ?

A Paris, les militant·e·s ont redécoré à leur manière le siège d’HSBC France sur les Champs-Elysées en déversant sur les vitrines un liquide noir et dégoulinant [1] symbolisant les pratiques sales et polluantes de cette banque. Ils y ont installé une scène de chaos climatique : des dizaines de corps allongés au sol entourés de bidons d’où sortaient un nuage orange, des liquides fluorescents. Un visuel géant a également été déployé sur la devanture rappelant que HSBC a créé 2882 sociétés offshore dans les paradis fiscaux [2] pour permettre à ses riches clients d’échapper à l’impôt et qu’elle a investi 14 milliards de dollars dans les énergies fossiles entre 2015 et 2017 [3]. A Marseille, 78 militant·e·s ont aspergé les vitrines de 3 agences bancaires (BNP Paribas, Société générale et HSBC) du même liquide noir et dégoulinant et ont collé des affiches symbolisant leurs méfaits.

Cette journée d’actions sonnait le lancement d’une campagne qui vise à prendre le contrôle sur la finance et notre avenir. Des centaines de citoyens ont scandé derrière le slogan #PasAvecNotreArgent qu’ils ne voulaient plus que leur argent, leur épargne, serve à financer la spéculation, les dérèglements climatiques et l’évasion fiscale. C’est ce à quoi nous souhaitons nous employer dans les mois à venir en organisant un vaste mouvement de désinvestissement des énergies fossiles et de la finance toxique en France.

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulgées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org