Pas de sauvetage d’Air France sans reconversion sociale et écologique

vendredi 17 avril 2020, par Attac France

Il faut sauver Air France « quoiqu’il en coûte », tel semble être le principe qui guide l’exécutif et la majorité. Alors qu’Emmanuel Macron vient à nouveau d’indiquer au Financial Times que le capitalisme devait être profondément transformé, le gouvernement français se prépare à débourser des milliards d’euros d’argent public pour renflouer Air France - et demain d’autres « fleurons » français - sans aucune condition écologique ou sociale.

En confiant 20 milliards à l’Agence des participations de l’État, le deuxième projet de loi de finance rectificative pour 2020, voté ce vendredi 17 avril, donne la possibilité au gouvernement de venir au secours d’entreprises et de secteurs dont les impacts climatiques et sociaux sont insoutenables sans aucune condition de reconversion.

Depuis des années, les multinationales des secteurs les plus polluants s’opposent à la mise en œuvre de politiques climatiques ambitieuses. C’est le cas des compagnies aériennes comme Air France qui se sont fermement opposées à toute tentative de mettre fin à leurs exonérations fiscales et dont les émissions de gaz à effet de serre ne sont pas couvertes par l’Accord de Paris. Alors que le secteur aérien est déjà responsable d’environ 5% des émissions mondiales, ses besoins de renflouement par de l’argent public sont une occasion unique pour les pouvoirs publics d’organiser une reconversion profonde du secteur. Pour que le monde d’après Covid-19 soit bien différent au monde d’avant.

C’est le sens d’une déclaration, signée par 250 organisations du monde entier, dont Attac France, qui appelle les gouvernements à ne pas renflouer le secteur aérien sans condition. Pour Maxime Combes, porte-parole d’Attac France : « il est totalement inacceptable que le gouvernement sauve Air France de la banqueroute sans imposer des conditions strictes et drastiques pour faire décroître rapidement et considérablement l’impact climatique et écologique de l’aviation. »

Vous pouvez consulter également le plan en treize étapes du réseau Stay Grounded dont Attac France est membre pour rendre nos systèmes de transport plus justes et plus soutenables.

Lire le texte complet de l’appel.

Attac France protège vos données. Vos informations personnelles resteront privées, ne sont pas divulguées à des tiers et seront conservées de manière sécurisées. Si vous l’avez demandé, vous recevrez des informations sur les mobilisations d’Attac ; il est possible de vous en désinscrire à n’importe quel moment.

Si vous souhaitez modifier ou supprimer des informations vous concernant, vous pouvez nous contacter à l’adresse attacfr@attac.org.

J’agis avec Attac !

Je m’informe

Je passe à l’Attac !

En remplissant ce formulaire vous pourrez être inscrit à notre liste de diffusion. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant sur le lien de désinscription présent en fin des courriels envoyés. Ces données ne seront pas redonnées à des tiers. En cas de question ou de demande, vous pouvez nous contacter : attacfr@attac.org