Contre la spéculation immobilière et pour le droit au logement, Attac avec les manifestant-es à Cannes !

mercredi 12 mars 2014, par Attac France

Des représentants des mouvements de lutte pour le logement de 12 pays européens* et des manifestant-es se sont rendus aujourd’hui à Cannes pour dénoncer le Marché International des Professionnels de l’immobilier (MIPIM) à l’appel de la Coordination européenne pour le droit au logement et à la ville. Leur slogan : « Marre de la spéculation, des loyers chers, de tant de sans-abris ! »

Le MIPIM se tient, comme chaque année, au Palais des Congrès de Cannes. Du 11 au 14 mars, investisseurs, promoteurs, collectivités publiques, banques, … y font leurs affaires :

  • les collectivités publiques vendent des terrains et des grands projets d’urbanisme aux promoteurs ;
  • les promoteurs vendent à des investisseurs, lesquels empruntent aux banques, puis louent ou vendent aux accédants ;
  • juristes, fiscalistes et urbanistes s’échangent les bonnes recettes pour faire monter les prix, déréguler les loyers, placer les profits dans les paradis fiscaux, lesquels sont réinvestis dans un autre programme immobilier, net d’impôt, …

Tout se vend au MIPIM : le patrimoine des États et des collectivités territoriales, les quartiers populaires de toutes les villes du monde. Ils accaparent les terres des paysans, en les chassant vers les villes.

Ce mercredi, dans de nombreux pays européens, des initiatives sont menées pour dénoncer la vente à des spéculateurs de nos quartiers, patrimoine public et des conséquences pour les habitants-es.

A Cannes, des militants venant de divers pays européens viennent mettre en accusation le marché immobilier et foncier ainsi que les politiques libérales de l’Europe, responsables de la crise du logement.

Nos quartiers, nos logements, nos villes ne sont ni des produits financiers, ni des marchandises ! C’est pourquoi Attac France soutient et participe à cette mobilisation contre les requins de la spéculation immobilière et pour le droit au logement et à la ville.

P.-S.

  • La vidéo de mobilisation anti-MIPIM
  • La coordination France – Alpes-Maritimes pour le droit au logement et à la ville est composée de : AdN, Attac-06, CCFD-Terre-Solidaire-Cannes, CNT-06, DAL-06, FSU-06, Génération Solidarité, Habitat & Citoyenneté, LDH-Cannes-Grasse, Prales (Association Roms PACA), Sud-Solidaires 06, ZAD-Plaine du Var, …, des individus citoyens et citoyennes et le soutien du Mrap-06.
  • Mouvements européens représentés : Allemagne, Belgique, France, Espagne, Grande Bretagne, Grèce, Italie, Pays bas, Portugal, Suisse, Turquie